International

Questions à Bérengère Quincy, membre du comité Solidarités internationales

Questions à Bérengère Quincy, membre bénévole du comité Solidarités internationales

Pourquoi soutenir l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest ?

Suite aux émeutes de la faim qui ont agité l’Afrique en 2008, la Fondation de France a décidé d’intervenir pour contribuer à prévenir les risques d’insécurité alimentaire qui menaçaient plus de 10 millions de personnes en Afrique de l’Ouest. La concurrence des produits alimentaires importés pesant de plus en plus lourdement sur les économies et les paysans de ces pays, la Fondation de France mise sur la promotion de la production et de la consommation locale, et plus particulièrement sur l’agriculture familiale.

En quoi l’approche de la Fondation de France est-elle spécifique ?

L’approche de la Fondation de France repose sur des soutiens financiers aux acteurs de l’agriculture familiale, mais aussi sur un véritable accompagnement des organisations : capitalisation et échanges des bonnes pratiques, soutien au plaidoyer au niveau local pour faire évoluer les politiques publiques en faveur de l’agriculture familiale. Comme pour ses autres programmes, la Fondation cible les organisations locales les plus efficaces (les organisations paysannes et leurs collectifs structurants en l‘occurrence) et inscrit son action dans la durée.

Comment s’engage-t-elle ?

Concrètement, la Fondation soutient deux programmes qui font l’objet d’appels à projets, avec des modalités différentes mais dans le même esprit : répondre aux priorités définies par les organisations paysannes ouest-africains elles-mêmes. Pafao (promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest) est mené en partenariat avec le collectif d’’ONG françaises CFSI depuis 2009. Il appuie des organisations européennes et africaines dans leurs efforts de promotion du « Consommer local ». Depuis 2009, Pafao a financé plus de 200 projets pour un total de financement de plus de 7,5 millions d’euros ! Jafowa (Joint Action for Farmers Organisations in West Africa), nouveau programme abondé par 4 fondations (française, italiennes et américaine), met l’accent sur les organisations paysannes locales et le développement de l’agro-écologie. La Fondation de France complète ce dispositif par des partenariats spécifiques avec des réseaux nationaux et régionaux porteurs des messages des paysans en Afrique de l’Ouest.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour « demain », à la veille des 10 ans du programme Agriculture familiale en Afrique de l’Ouest ?

Pour une plus grande cohérence et une meilleure efficacité, la Fondation de France souhaite renforcer les partenariats avec les autres acteurs privés et publics intervenant en faveur de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest. Et des liens avec les expériences menées en France en agro-écologie notamment seront également au cœur des réflexions engagées en 2019. Je suis heureuse d’y participer !

 

Bérengère Quincy est ex-ambassadrice de France au Danemark et ex-représentante permanente de la France auprès de l’OAA, le PAM et le FIDA à Rome. Elle est également présidente du comité de pilotage du programme Jafowa de la Fondation de France.

Vous serez aussi intéressé par