Bannière Cordes sensibles Akilone ©Heliox Films - Chloe Perlemuter

A quatre ou rien : l'histoire émouvante d'un quatuor

31/01/2020

Depuis 2018, le quatuor à cordes Akilone est soutenu par la Fondation Cordes sensibles, abritée par la Fondation de France. Cette fondation qui aide de jeunes musiciens prometteurs a décidé de soutenir la création du documentaire A quatre ou rien qui retrace l’aventure humaine et artistique de ces musiciennes. Le documentaire a été diffusé le 3 février sur France 3 Nouvelle Aquitaine.

En 2018, Louise, altiste, décide de quitter le quatuor Akilone qu’elle a fondé sept ans plus tôt avec Emeline, Elise et Lucie. Comment se reformer, continuer à faire vivre un quatuor avec les bouleversements créés par le changement d’un de ses membres ? Le film retrace précisément ce moment clé de la vie du quatuor. Nouvelles manières de travailler, nouvelles problématiques à surmonter… « Nous avions envie d’amener le public à découvrir l’envers du décor, de lui faire partager nos recherches, nos questionnements sur la musique… bref, tout le travail en amont du concert que nous sommes habituellement les seules à vivre », racontent les membres d’Akilone.

« Lorsqu’elles sont venues pour me parler de ce projet de documentaire, j’ai tout de suite accepté, se souvient Stéphane Goldet, qui a produit pendant près de 40 ans des émissions musicales, notamment sur France Musique. J’ai découvert ce quatuor à cordes lors d’un concours en 2015, et j’ai eu un coup de cœur. Leur maîtrise et énergie dégagent quelque chose de solaire », poursuit-elle. En plus de son soutien financier, Stéphane Goldet a été force de proposition sur ce film, et a permis la rencontre entre Chloé Perlemuter, une réalisatrice mélomane, et le quatuor Akilone. Ce nouveau quintette a donné naissance à un film émouvant et profondément humain.

Photo A nous quatre ©heliox films - chloe perlemuter.jpg

L’accompagnement d’Akilone ne fait que commencer pour la Fondation Cordes sensibles. En 2020, la fondation soutiendra le quatuor sur son projet de disque, qui reprendra des enregistrements d’Ernest Chausson, compositeur français.

Chaque année, la Fondation Cordes sensibles soutient quelques projets dans le domaine de la musique classique, du Moyen-Age à la période contemporaine. « La Fondation Cordes sensibles aide les musiciens à affiner leur projet afin que celui-ci dispose des meilleures chances de visibilité, dans un contexte qui est aujourd’hui très concurrentiel », explique Stéphane Goldet. Et cela porte ses fruits : en 2019, quatre disques ont vu le jour grâce à la contribution de la Fondation, dont deux ont été distingués par les prix « Diapason d’or » et « Choc Classica ».

 

Photo A nous quatre ©heliox films - chloe perlemuter
Photo A nous quatre ©heliox films - chloe perlemuter

Vous serez aussi intéressé par

La Fondation Cordes Sensibles