Bannière de la soirée de la recherche médicale 2016.

Recherche & innovation

Prix Georges Zermati : Arnaud Echard

Quand la cellule se divise

Évitez de distinguer recherche fondamentale et appliquée en présence d’Arnaud Echard. Pour lui, la première n’est pas déconnectée de la seconde : « C’est grâce à des travaux fondamentaux que de grandes avancées peuvent être réalisées, menant à de nouvelles thérapies », insiste-t-il énergiquement.

Arnaud Echard étudie lui-même la cytocinèse, c'est-à-dire le moment où une cellule-mère se coupe physiquement en deux cellules-filles. Ce phénomène capital qui conclut chaque division cellulaire se reproduit des milliards de fois pendant le développement embryonnaire.
À la fin de la division, lorsque la cellule-mère est prête à se scinder en deux, un « pont » relie encore les deux cellules-filles. Arnaud Echard et son équipe ont découvert l’un des mécanismes par lequel celui-ci est finalement coupé. C’est une protéine baptisée RAB35, transportée par des vésicules, qui contrôle cette partition définitive (en recrutant une protéine qui joue d’ailleurs un rôle dans la survenue d’une maladie génétique rare, le Syndrome de Lowe).

Arnaud Echard collabore avec de grands acteurs de la lutte contre le cancer comme l'Institut Curie et l’Institut Gustave Roussy, et est soutenu par l'Institut national du cancer ou la Fondation ARC. Grâce à ses travaux, l’abscission des cellules cancéreuses pourrait un jour être empêchée. Ce qui enrayerait leur division, donc leur prolifération. « Mon travail est fondamental, mais il a des implications directes dans la compréhension de plusieurs maladies », explique le chercheur.

Vous serez aussi intéressé par

Arnaud Echard

  • Directeur de recherches au CNRS
  • Directeur du laboratoire « Trafic membranaire et division cellulaire » (CNRS / Institut Pasteur)
  • Professeur à l'École polytechnique, départment de biologie
  • Président de la Société française de biologie cellulaire
  • Prix Georges Zermati 2016  

La Fondation Georges Zermati

Créée en 1986 par une donation de Madame Zermati, la Fondation Georges Zermati récompense un chercheur de l’Institut Pasteur, quelle que soit sa discipline. 

Le lauréat de ce prix, doté de 7000 euros, est désigné par le conseil scientifque de l’Institut Pasteur, présidé par le Pr Jean-Paul Latgé.