Bannière de la soirée de la recherche médicale 2016.

Fondations abritées

Prix de Recherche en alcoologie : Thierry Fillaut

L’histoire à la rencontre des alcoologues

C’est lors de son service militaire que Thierry Fillaut, affecté dans une infirmerie, a su dans quelle direction orienter ses travaux d’historien. Il consacrerait ses recherches, et par la suite une partie de sa carrière, aux mésusages de l’alcool.

D’abord par un focus sur la Bretagne. « L’idée selon laquelle les Bretons sont depuis toujours les champions de l’alcoolisme est erronée, explique-t-il. Elle vient notamment du fait que, voici 150 ans, ils avaient coutume de s’enivrer publiquement lors des fêtes et marchés. Mais au quotidien, ils ne buvaient pas plus que la moyenne des Français. »

Puis plus largement en montrant que les représentations du « boire » peuvent affecter les politiques visant à en prévenir les excès. « Par exemple, pendant la Première Guerre mondiale, l’Académie de médecine a prôné la distribution de vin aux Poilus. Et en 1960, des messages officiels de sobriété soutenaient encore : "Pas plus d'un litre vin par jour" », note-t-il.

Thierry Fillaut met ses connaissances au service des acteurs de santé et des décideurs. « L’histoire permet de mettre à distance certains discours du présent qui reposent sur des préjugés. L’étude du passé peut être riche d’enseignements pour les alcoologues d’aujourd’hui », affirme-t-il.

Vous serez aussi intéressé par

Thierry Fillaut

  • Professeur des universités honoraire en histoire contemporaine
  • Membre du Laboratoire d’études et de recherche en sociologie (Labers, Université de Bretagne occidentale / Université de Bretagne Sud)

La Fondation pour la recherche en alcoologie

La Fondation pour la recherche en alcoologie a pour vocation de développer et partager la connaissance sur l’alcool et ses effets avec l’ambition de contribuer à l’amélioration de la santé publique. Elle initie et participe à toutes les recherches sur l’alcool jugées pertinentes en sciences biomédicales et/ou en sciences humaines et sociales, et en communique les résultats. Trois grands thèmes seront explorés au regard de parcours de vie: 

- l’étude du contexte et des conditions d’entrée dans les différents modes de consommation (maîtrisée, mésusage, dépendance) d’alcool; 
- l’étude des conséquences biocliniques, comportementales, cognitives et relationnelles du mésusage et de la dépendance; 
- l’étude des processus et situations de sortie du mésusage et de la dépendance vis- à-vis de l’alcool.

Les lauréats des prix, dotés de 5000 euros pour chacun des prix de la Fondation et de 2000 euros pour le prix «jeune chercheur», sont désignés par le comité scientifque après examen des dossiers de candidature