prison-miroir.jpg

Méditerranée

Prison miroir, un nouveau regard sur l’univers carcéral

04/11/2019
prison-miroir1.jpg

Explorer les relations entre la prison, la société et l’art : c’est le propos de l’opération Prison miroir, un événement qui se déploie sur plusieurs mois, portée par La Friche la Belle de Mai en complicité avec le laboratoire de recherche cinématographique, Lieux Fictifs

« Lors du week-end d’ouverture, les 26 et 27 octobre 2019, une table ronde qui réunissait artistes, magistrats, avocats, et représentants de l’administration pénitentiaire nous a permis de saisir toute la complexité de la question carcérale, souligne Cécile Malo, Déléguée générale à la Fondation de France Méditerranée. On sort de ce type de rencontre délesté de ses représentations, plus à même de réfléchir à ce qu’il faut mettre en œuvre, comme professionnel ou simple citoyen. Plus libres ».

Au programme de Prison miroir : expositions, projections, rencontres, performances et deux grands week-ends dont un concours d’éloquence le 8 février 2020.

Pour ce premier week-end d’ouverture, deux expositions photographiques ont été inaugurées. Détenues de Bettina Rheims explore l’univers des prisons et Un œil sur le dos d’Arnaud Théval, celui de l’école nationale de l’Administration Pénitentiaire. Des séances d’écoute sonores, une table ronde, une projection et une plaidoirie d’avocats ont permis de porter un regard nouveau et hors de tout a priori sur l’univers carcéral.

Prison miroir met également à l’honneur une rétrospective des films produits et réalisés par les artistes Caroline Caccavale et Joseph Césarini de Lieux Fictifs : Regard depuis la prisonun studio de cinéma en prison.  Un projet qui fait partie des nombreuses initiatives soutenues par la Fondation de France, avec un fil conducteur : permettent aux personnes condamnés de réinsérer et de retrouver une place dans la société à la fin de leur peine.

Découvrez toute la programmation de cet événement du 26 octobre 2019 au 23 février 2020.