© Th. Salva

Grand Ouest

Pour favoriser le maintien des personnes âgées à domicile, « Lien de vie » aide les aidants

23/07/2019

Favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, dans le respect de leurs choix, y compris en fin de vie… c’est l’engagement de l’association Lien de Vie, dans le département de la Vienne. Un pari qui passe par l’accompagnement des aidants.

Dans la Vienne, entre 2010 et 2020, le nombre de personnes dépendantes aura augmenté de 10%. Dans ce département rural, la question de la prise en charge du grand âge est donc prégnante. Parmi ces personnes âgées, nombreuses sont celles qui aspirent à vieillir chez elles, à leur domicile, au sein d’un environnement connu. Un choix rendu possible par ceux qu’on nomme « les aidants » : professionnels mais aussi proches qui assurent les tâches de la vie quotidienne : soins, toilette, courses, ménage, tâches administratives …

Cette implication ne va pas sans difficultés (parfois jusqu’à l’épuisement physique et psychologique), et pèse souvent sur la vie professionnelle, sociale ou personnelle des aidants bénévoles. Pour les soutenir, l’association Lien de Vie propose ainsi un accompagnement adapté aux aidants confrontés à la fin de vie. Concrètement, ce programme se compose de temps d’échange, de groupes de parole, de soutien psychologique ou bien encore de sophrologie.

Si cette initiative s’adresse en premier lieu aux proches, les professionnels de santé peuvent également bénéficier du programme proposé par l’association. Cette action permet ainsi de rompre les situations d’isolement auxquelles sont confrontées les familles, mais aussi d’accompagner les professionnels de santé faisant face à des situations complexes relatives aux soins palliatifs. Avec un fil rouge :  le respect des choix des personnes âgées en fin de vie.

Aujourd’hui, le projet « Lien de vie », soutenu dans le cadre du programme personnes âgées de la Fondation de France, a permis à 30 professionnels de santé et à 10 aidants volontaires de bénéficier d’une formation aux soins palliatifs.

Récompensée par un laurier départemental 2019, l’association souhaite développer son activité en proposant des temps d’information ou encore des conférences sur le thème de la fin de vie.