Déclics Jeunes

Portraits des lauréats sud-ouest du concours Déclics jeunes

27/11/2020

Quand on est jeune, on ne manque pas d’idées et de projets… mais de moyens pour les exprimer !  A travers le concours Déclics jeunes, la Fondation de France Sud-Ouest soutient les initiatives de passionnés. Les lauréats 2020 sont deux porteurs de projets ambitieux, engagés et solidaires.

declics_2020_antoine.jpg

De par son histoire et son expérience, Antoine s’intéresse à la question du vécu homosexuel en milieu rural. Il entreprend une recherche sur ce sujet dans le cadre d’un master en anthropologie, puis poursuit cette réflexion en se lançant dans l’écriture d’un film documentaire autour des personnes LGBT vivant à la campagne. Ce documentaire montrera comment ces personnes combattent les stéréotypes en milieu rural, tout en mettant en avant leur résistance quotidienne à travers laquelle ils et elles ne cessent de questionner leur légitimité à habiter et construire ce territoire.

separation_declics_jeunes1.png
declics_20ea_maxim.jpg

Depuis qu’il est enfant, Maxim est passionné par le numérique, mais aussi par les transformations sociales et sociétales. En combinant son intérêt pour le numérique avec son engagement associatif, Maxim décide d’agir au service des mineurs non-accompagnés. Son projet :  former ces jeunes au numérique. Au moyen d’activités ludiques, créatives et collaboratives, les jeunes mineurs isolés sont accompagnés dans leurs découverte des outils électroniques et leur apprentissage du français, afin de mieux s’intégrer dans le système éducatif. A l’ère d’une digitalisation croissante de la société, la (mé)connaissance des outils technologiques est un facteur d’inégalités et d’aggravation de la précarité. Pour Maxim, offrir à ces jeunes un avenir meilleur est « l’aboutissement d’un parcours d’engagement en faveur des personnes dans le besoin. Ces jeunes, je les côtoie tout le temps et je veux leur transmettre des connaissances pour qu’ils deviennent autonomes ».