Portrait de Vincent Pomey.

Portrait de philanthrope

Vincent Pomey

Philanthrope “arc-en-ciel”

La quarantaine venue, militant actif pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles, Vincent Pomey a souhaité prolonger autrement son engagement. En 2012, il décide de consacrer les ressources d’un héritage à la création de sa Fondation Rainbow Solidarité. A l’origine, la fondation a vocation à lutter contre les discriminations et venir en aide aux victimes de conflits et des catastrophes naturelles. « J’ai rapidement réalisé  que je ne pourrai pas répondre à tous les besoins, explique Vincent. J’ai alors recentré l’action de la Fondation  Rainbow Solidarité sur la cause “arc-en-ciel”.» Un choix que Vincent assume : « Il me semblait indélicat de profiter des avancées d’un pays comme la France sans m’engager, alors que la situation des LGBT* régressait ailleurs. »

Depuis Toulouse où il travaille comme informaticien, Vincent prend des contacts, s’informe, se forme à sa nouvelle vie de fondateur, « avec l’aide précieuse de la Fondation de France, sous l’égide de laquelle j’ai créé ma Fondation. » La Fondation Rainbow Solidarité soutient aujourd’hui une vingtaine d’associations. Par exemple Affirmative Action, pour qui elle finance un local d’accueil sécurisé pour personnes en rupture de ban ou Sport pour la tolérance, qui favorise l’inclusion sociale par la pratique du football  au Cameroun.

« J’espère me rendre un jour en Afrique, pour voir par moi-même comment ces associations agissent sur place » conclue Vincent qui souhaite maintenant mobiliser des nouvelles compétences au service de sa fondation pour ouvrir de nouvelles pistes et renforcer son action.

*Lesbiennes, gays, bi-transsexuels