Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on

Les vœux de Pierre Sellal, président de la Fondation de France

Pierre Sellal Président de la Fondation de FranceMesdames, Messieurs, chers amis,

Je tiens à vous exprimer mes vœux les plus sincères et chaleureux, à l’orée d’une année dont nul ne sait aujourd’hui ce qu’elle sera, mais dont je souhaite que chacun puisse tirer et vivre le meilleur, dans sa vie personnelle et professionnelle.

Il y a un an, nous jetions un regard rétrospectif sur l’année 2019, qui avait été celle de la célébration du Cinquantenaire de la Fondation de France. Elle avait été rythmée par une série d’évènements, de rencontres, de manifestations, qui illustraient le chemin accompli par notre institution, sa vitalité, son éclectisme et son dynamisme.

Nous avons tous vécu une année 2020 radicalement différente, qui était sans précédent au cours du premier demi-siècle vécu par la Fondation, et qui l’a mise au défi de répondre à des enjeux inouïs. Face à ces défis, la Fondation de France a manifesté sa résilience. Elle a su être au rendez-vous de l’intérêt général.

En adaptant son organisation et ses méthodes de travail, dès le début du premier confinement, afin d’assurer la continuité de ses missions.

En réussissant à continuer à susciter l’envie de la philanthropie, la confiance de ses donateurs, et à assurer ainsi la pérennité de ses ressources.

En maintenant, sous des formes adaptées aux contraintes imposées, ses capacités de dialogue avec les fondateurs, comme en témoigne le fait que l’accueil de nouvelles fondations abritées s’est maintenu à un niveau très élevé ; elles sont aujourd’hui près de 900 sous notre égide.

Surtout, en conservant une capacité de répondre aux besoins nouveaux nés de la pandémie, en le faisant d’une manière innovante et originale. A l’image de l’alliance « Tous unis contre le virus », née d’un partenariat original et fécond avec l’Institut Pasteur et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

En démontrant une fois encore sa promptitude à se mobiliser et à agir face à une catastrophe, comme après celle qui a frappé Beyrouth l’été dernier.

Enfin, en engageant les adaptations indispensables de son organisation, la mise à jour voire la révision stratégique de ses programmes d’actions, rendues en fait encore plus nécessaires par l’impact de la crise sanitaire.

Si l’année 2020 a été placée sous le signe de la résilience de la Fondation de France, c’est celle de notre pays, de son économie, de sa société, qui sera le défi de 2021. Alors que la crise sanitaire est encore loin d’être derrière nous, son ressac, qui arrivera un jour, le plus rapidement possible, montrera, hélas, l’ampleur des dégâts qu’elle aura provoqués : faillites, pertes d’activités, chômage, déficits d’éducation et de formation, précarité accrue, effondrement de secteurs entiers, inégalités multiples. Cette réalité pèsera plus fortement, je le crains, que les nouvelles formes d’action et d’organisation apparues dans la société pendant la crise, aussi prometteuses que soient certaines d’entre elles.

Face à ces enjeux, la mobilisation individuelle et collective, et une action publique efficace, seront naturellement cruciales. Mais je suis également convaincu, dans ce contexte si délicat, de la nécessité de la philanthropie et de la Fondation de France en particulier, pour continuer à impulser, inspirer, accompagner, stimuler.

Très bonne année à tous.

Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on