Un groupe regarde en l'air au loin et discutent.

Point de vue

Fondations européennes : les objectifs de développement durable vous concernent !

Par Gerry Salole, chief executive, European Foundation Centre

En septembre 2015, les gouvernements du monde entier ont adopté l’Agenda 2030 pour le développement durable : une vision globale ambitieuse, composée de 17 objectifs (ODD) et cibles spécifiques, s’attaquant à l’extrême pauvreté, la lutte contre le changement climatique, et mettant le monde sur une voie plus prospère et durable pour 2030. Il s’agit d’un agenda universel, et sa réalisation est une responsabilité partagée par tous, y compris par les organisations philanthropiques.
 
En effet, les fondations ont l’avantage d’avoir un capital agile qui peut être investi sur le long terme, mais ont aussi la capacité de prendre des risques. Elles ont donc un rôle important à jouer pour influencer et orienter la mise en œuvre des ODD et assurer que la promesse de « ne laisser personne en marge » soit atteinte.
 
En décembre, plusieurs articles publiés par le magazine Alliance ont longuement présenté les motivations et les opportunités que les fondations trouveraient à s’engager dans ces objectifs. J’aimerais insister ici sur ce qui me semble être un prérequis pour renforcer l’engagement des organisations philanthropiques européennes dans ce domaine : nous avons besoin d'un élan d’engagement en faveur de l’Agenda 2030 pour le développement durable dans toutes les composantes de la société. Face à la montée des inégalités en Europe, au taux de chômage élevé, à la crise des réfugiés, aux menaces internationales pesant sur la santé et l’environnement, et à l’incertitude économique, cela devrait être une évidence. Malheureusement, beaucoup méconnaissent ces enjeux ou considèrent encore qu’ils ne concernent que les pays en développement.
 
Alors que les gouvernements européens et l’Union européenne ont déjà relevé leurs manches et développé des stratégies pour aligner leurs politiques et leur financements sur les ODD, nous attendons toujours un réel engagement ou une contribution concrète des autres acteurs, qu’il s’agisse des citoyens, des entreprises, des autorités locales ou de la société civile, y compris les fondations.
 
Les fondations européennes peuvent facilement s'approprier les enjeux identifiés par les ODD. Cependant, la majorité d’entre elles ne semblent pas comprendre en quoi ils consistent, et sont pertinents pour l’Europe, et le levier qu’ils représentent pour améliorer les problématiques dans lesquelles elles s'investissent. Difficile de savoir si les fondations européennes intègreront, d’une manière ou d’une autre, les ODD, ou si elles poursuivront leur activité sur le mode du « business as usual ». Mais j’aimerais leur faire un appel et leur lancer un défi.
 
L’appel : que vous décidiez, ou non, de faire quelque chose à propos des ODD,  lancez la discussion avec vos partenaires. Tout d’abord, familiarisez-vous avec l’agenda du développement durable, déterminez comment le gouvernement de votre pays s’engage, et quel impact cela pourrait avoir sur les politiques et les financements des problématiques que vous traitez. Ensuite, réfléchissez sur votre rôle potentiel dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030.
 
Le défi : l’Europe a besoin d’une campagne de sensibilisation intelligente pour que les citoyens et les communautés aient conscience des enjeux des ODD qui traitent de problématiques clefs concernant des réalités quotidiennes et le bien-être des populations : les ODD ne pourraient-ils pas ouvrir les voies nécessaires pour contrer la peur et la méfiance auxquelles l’Europe fait face ? Ainsi, tandis que vous réfléchissez à votre éventuel engagement envers les ODD, pourrais-je vous mettre au défi, en tant que fondation, d’aider à engager une discussion publique pour la mise en place de ces objectifs dans la communauté où vous êtes implantés, ou au-delà ?
 
Les gouvernements européens et l’Union européenne ne se limitent pas à discuter des ODD, la machine est déjà en pleine action. Il est temps que tout le monde monte à bord du navire, avant qu’il ne lève les voiles.  
 
Cet article a été initialement publié en anglais dans le magazine Alliance en mars 2016.