Bannière Philanthropie

Philanthropies plurielles

Pour les femmes, avec les femmes...

A la Fondation de France, l’engagement se conjugue au féminin pluriel. Avec des projets qui redonnent du pouvoir : que ce soit par le sport, par le savoir, face à la maladie ou par l’initiative économique… il est toujours question d’émancipation et de responsabilité. Mais aussi en accompagnant celles qui créent leur fondation, comme Danièle Kapel-Marcovici dont la fondation Raja soutient des actions éducatives, sociales, médicales et culturelles en faveur des femmes ; comme Noémie Amisse de Goys qui s’engage pour leur autonomie économique et culturelle, ou Anne Bouverot dont la fondation mobilise les ressources de l’intelligence artificielle au profit de l’égalité hommes/femmes ! Enfin bien sûr, en soutenant les femmes créatrices ou chercheuses, qui inventent notre futur, comme Ghislaine Dehaene, Grand Prix de la Recherche médicale 2015.

Bannière portrait de philanthropes
vignette_daniele-kapel-marcovici_portrait.jpg

Danièle Kapel-Marcovici

Au début des années 80, Danièle Kapel-Marcovici prend à 35 ans la direction de l'entreprise de distribution d'emballage créée par sa mère en 1954. Après avoir porté le Groupe Raja au rang de leader européen - accomplissement important pour cette européenne fervente -, il est temps pour Danièle Kapel-Marcovici de « partager sa réussite avec d'autres femmes ».

>> Découvrir son portrait

M Foundation : du mannequinat à la philanthropie

Entre le monde des top models et l’émancipation des femmes, l’écart n’est pas si grand. Il suffit d’investir dans la cause son coeur et ses valeurs. En 2015, c’est ce qu’ont fait Sylvie et Pascal Grincourt, les patrons de l’agence de mannequins Mademoiselle Agency. Ils ont créé leur fondation, la M Foundation. Une aventure exemplaire, à contre-courant des préjugés.

>> Découvrir la M Foundation

portrait_m_foundation.jpg

En France

Mieux accueillir les femmes victimes de violences conjugales

Au Centre de Contraception et d'Interruption Volontaire de Grossesse (CIVG) de l'hôpital Louis-Mourier à Colombes, 10% des patientes qui viennent consulter déclarent avoir subi des violences conjugales. Pour mieux prendre en charge ces femmes, 12 membres de l'équipe ont suivi une formation qualifiante en 2017. Cette formation a été financée par la Fondation de France, dans le cadre du programme Humanisation des Soins. Objectif ? Dépasser le cadre traditionnel, intégrer le dialogue et l’écoute au cœur du parcours de soins et mieux orienter les patientes vers des structures spécialisées sur les violences conjugales.

allez_les_filles_portrait.jpg

S'émanciper par le sport

Convaincue que le sport n’a pas seulement des vertus physiques mais est également un outil d’insertion sociale, la Fondation de France s’est impliquée dès 2005 dans la promotion du sport féminin à travers le lancement de son appel à projets Allez les filles !. Il cible particulièrement les jeunes femmes de 12 à 25 ans des quartiers populaires. On observe en effet, à l’adolescence, un décrochage massif de la pratique sportive des filles.

>> Découvrir notre action

Ghislaine Dehaene, grand Prix de la recherche de la Fondation de France 2015

S'engager pour l'égalité hommes-femmes

La Fondation Abeona, abritée par la Fondation de France, s'engage pour l'égalité hommes-femmes à travers la science des données et l'intelligence artificielle. Par exemple, dans le domaine de la santé, certaines maladies touchent davantage les femmes que les hommes. Comment pouvons-nous bénéficier de l'énorme potentiel du "big data", de l'intelligence artificielle et autres nouvelles technologies pour développer la recherche médicale et des traitements spécifiquement adaptés aux femmes ?

vignette_noemie-amisse-de-goys_portrait.jpg

Noémie Amisse de Goys

Des savons au beurre de karité de femmes maliennes, à l’enfance défavorisée en passant par le commerce équitable, Noémie Amisse s’est très tôt sensibilisée aux enjeux de la solidarité. En 2009, elle vit avec sa famille - d’origine modeste - un séisme positif : la ténacité et le courage entrepreneurial de son père sont récompensés par la vente à prix fort d’une toute jeune entreprise.

>> Découvrir son portrait

Fondation Mexxa : aider de jeunes Mexicaines défavorisées à construire leur avenir

Juárez, au nord du Mexique, est une ville dangereuse. Adrian Iguaran y a grandi, mais a pu étudier à l’étranger. À l’université du Texas, il a rencontré Marjorie, la jeune française qui deviendra sa femme. Puis il s’est installé en France, intégrant la branche locale d’Apple. D’autres auraient oublié le Mexique et ses populations vulnérables. Quel moteur l’a poussé à mettre une fondation au service de ces dernières ? 

>> Découvrir la Fondation Mexxa

focus_mexxa.jpg

A l'international

Encourager les initiatives pour le développement solidaire

Le Fonds Commun « FIKRA » a été lancé en 2012 à l’initiative de plusieurs fondations européennes, dont la Fondation de France, toutes désireuses de se mobiliser pour la Tunisie, notamment la région Nord-Ouest du pays très pauvre. 

Les initiatives sélectionnées par le Fonds contribuent au développement social, économique et culturel de la région. C’est le cas du projet d'Hosni visant à émanciper les femmes tunisiennes issues d’une région isolée. 10 femmes ont ainsi été formées à l’apiculture, et sont aujourd’hui autonomes dans la production du miel et rémunérées chaque mois.

pgme_sida_afrique.jpg

Lutte contre le sida

Dans de nombreuses régions du monde, les inégalités entre les hommes et les femmes renforcent la propagation du VIH. Les femmes risquent l'abandon de leur entourage, alors qu'elles assument souvent seules la responsabilité de la prévention, du dépistage, mais aussi des enfants, conjoints ou parents malades.

>> Découvrir notre programme

Fondation Fleur du Désert : mettre fin à l'excision dans le monde

Tous les êtres humains ont le droit au respect de leur intégrité physique, pourtant plus de 150 millions de femmes à travers le monde ont été victimes d’excision, et 30 millions de jeunes filles en Afrique risquent actuellement d’être excisées. Souhaitant lutter contre ces pratiques, deux femmes ont créé en 2015 la Fondation Fleur du Désert sous l’égide de la Fondation de France.

>> Découvrir la Fondation Fleur du Désert

fondation_fleur_du_desert.jpg