banniere-nature.jpg

Patricia Jung-Singh

Philanthrope engagée

Sa famille lui a transmis très jeune l'évidence de l'engagement social et l'amour de la nature dans les forêts d'Alsace. Après des études à Sciences Po, Patricia Jung-Singh part dans les campagnes du Malawi puis en Inde, où elle travaille pour la prévention du SIDA et de la tuberculose. Dans les bidonvilles de Bombay, les problèmes environnementaux (insalubrité, gestion des déchets, pollution) la marquent profondément.

A 33 ans, de retour en France après six ans de terrain, la jeune femme choisit de consacrer le capital hérité de son père pour donner vie à ses idées et agir. Elle crée alors la Fondation Terra Symbiosis qui a pour mission de « remettre la nature au coeur du développement humain », à travers des pratiques comme l'agroécologie, la permaculture ou l'agroforesterie, alliant exigence de productivité et respect de la terre.

Aux discours moralisateurs sur l'environnement, Patricia Jung-Singh préfère une incitation à la « réappropriation démocratique de l'agriculture ». Elle considère essentiel de transmettre dès l'enfance l'amour de la nature, pour responsabiliser plutôt que culpabiliser.

A un an de la conférence internationale sur le climat COP21 qui se tiendra à Paris en novembre 2015, la jeune femme se veut optimiste : pour elle, le nécessaire changement de notre modèle de société est une opportunité bien plus qu'une contrainte.

Découvrez le site de la Fondation Terra Symbiosis