banniere-parkinson.jpg

Recherche & innovation

Parkinson

Contact programme
recherche@fdf.org

Pourquoi c'est important ?

Aujourd’hui, un Français sur cinq a 60 ans ou plus, ce sera un sur trois en 2050. Les pathologies liées au vieillissement prennent une importance sans cesse croissante. Deuxième maladie neurodégénérative, la maladie de Parkinson touche 150 000 personnes en France. Si des traitements existent pour soulager les patients, ils entraînent des effets secondaires très gênants, et l’efficacité de ces derniers s’amenuise au fil de l’évolution de la maladie.

Donnez pour ce programme

Je fais un don

Vous avez un projet

Trouver un financement

« La Fondation de France porte l’effort sur quatre principaux axes : d’abord la stimulation cérébrale profonde, où des électrodes implantées dans le cerveau compensent la mort neuronale qu’induit la maladie. Ensuite l’axe pharmacologique, qui vise à enrayer ou à retarder les effets secondaires des traitements. L’axe génétique concerne 10% des malades mais nous permet de mieux appréhender la maladie. Enfin la thérapie cellulaire, qui remplace les cellules dégénérées par des cellules-souches saines. Mais nous tenons beaucoup à épauler également les confrères partis à la poursuite d’hypothèses moins établies mais riches de promesses. En effet, c’est grâce à cette « recherche pour la recherche » que l’on a pu, par exemple, expliquer pourquoi les agriculteurs étaient davantage sujets à la maladie de Parkinson que le reste de la population. »

— Mohamed Jaber Président du comité Parkinson de la Fondation de France

Les projets soutenus