La mécanique des idées

Musique et arts à l’hôpital

07/12/2020

Projet soutenu en 2019 par la Mécanique des idées, l’association Platesens fait entrer la musique à l’hôpital Emile Muller de Mulhouse. Mais si ces temps-ci, la musique résonne moins au coeur de l'hôpital pour cause de crise sanitaire, l'association continue de développer la présence de l'art et le culture à l"hôpital. 

« Bonjour, est-ce que ça vous dit, un petit moment de musique ? » Blouse blanche par-dessus les vêtements, un instrument à la main, des musiciens égayent les différents services de l’hôpital Emile Muller de Mulhouse depuis quelques années. Une initiative créée et coordonnée par l’association Platesens, fondée par Edgar Montoya-Ramirez, chef du service obstétrique-maternité, et Chloë Silly, violoniste et chargée de la culture à l’hôpital. L’association est intégrée à l’établissement et régie par du personnel soignant, médecins, aides-soignants, cadres de santé, etc. « Le fait d’être sur le terrain permet de recueillir directement les demandes qui émanent des services », souligne Chloë Silly. Les actions ont démarré il y a cinq ans, l’association a été créée il y a deux ans, et de nombreuses actions ont été initiées en plus des mini-concerts auprès des patients : un orchestre et une chorale de soignants, l’animation musicale de conférences, un atelier de danse pour les femmes ayant eu un cancer du sein… La médiation artistique vient en support des soins et permet aussi de créer du lien au sein de la « ville », comme l’appelle Chloë Silly, qu’est l’hôpital de Mulhouse, qui réunit 6 000 salariés.

illustration-platesens-002.jpg

Continuer à développer les apports artistiques

Mais la musique résonne beaucoup moins dans les couloirs de l’hôpital en ce moment, crise sanitaire oblige. Les interventions musicales dans les services sont suspendues. « D’habitude, nous organisons plus de 70 actions par mois. En mars, nous préparions une exposition, nous avons dû décrocher les tableaux, c’était très violent », se souvient Chloë Silly. Qui a depuis réussi à faire résonner à nouveau la musique dans le milieu hospitalier. Cet été tout d’abord, en organisant les «Estivales des EHPAD », des concerts organisés dans les établissements pour personnes âgées gérés par l’hôpital mulhousien. Et en équipant l’hôpital de deux pianos ambulants, sur roulettes, qui permettent de jouer dans les couloirs pour être entendus depuis les chambres. Des aquarelles représentant les soignants travaillant en pleine crise du Covid ont été également exposées dans l’établissement. Le travail de Platesens se poursuit sur deux volets. D’une part, inscrire la culture à l’hôpital dans le projet de l’établissement. D’autre part, continuer à développer l’apport artistique, en fédérant toutes les initiatives de soignants dans les services et en impulsant de nouveaux projets, de résidences artistiques, de chorales, d’arts plastiques… « Ce projet de culture à l’hôpital fait du bien à l’établissement qui a été très marqué par la crise du Covid », reprend Chloë Silly. Qui a déjà pu mesurer, ces dernières années, le bénéfice de la musique sur les patients et les soignants.

Et la Mécanique des idées ?

« L’équipe qui m’accompagne m’apporte son expertise, son soutien, et sait encadrer le projet sans s’imposer. Ce sont des personnes bienveillantes et cela fait du bien. »

Projet soutenu en 2019. Montant accordé : 30 000 euros.