Enfance

A Marseille, ne laisser aucun enfant à la porte de l’école

26/06/2019

Jane Bouvier a fondé en 2014 une association qui s'appelle l'Ecole au Présent. Son objet : qu'aucun enfant ne reste aux portes de l'école.

« Ces enfants, en quelques semaines, deviennent des écoliers comme les autres, ils attrapent l’accent ! » Ces mots de Jane Bouvier résument son combat : permettre aux enfants de familles Roms, vivant dans les bidonvilles marseillais, de suivre une scolarité. « Quand on vit dans une complète précarité, menacé d’expulsion, ne maîtrisant ni la langue ni les codes de la société… inscrire son enfant à l’école est un parcours du combattant », explique-t-elle. Elle se bat pied à pied pour tisser un lien entre ces parents et l’institution scolaire. En cinq ans, elle a ainsi accompagné 480 enfants. Et bien souvent, l’insertion scolaire est un premier pas, pour toute la famille, vers une meilleure intégration, vers l’accès à la santé, à la formation, à l’emploi et aux droits.

L’Ecole au présent est l'un des 17 projets récompensés par un Laurier national.