banniere_semaine_bleue.jpg

Personnes âgées

L'intergénérationnel ou l’art du gagnant-gagnant

Changer le regard porté sur les seniors et mettre en valeur leur participation à la vie sociale : ce sont les objectifs de la Semaine Bleue. C’est aussi le sens des actions menées par la Fondation de France en faveur des plus âgés. C’est dans cet esprit qu’elle a remis deux prix le 4 octobre, encourageant des projets intergénérationnels.

Depuis la création du programme Personnes âgées, en 1975, la question intergénérationnelle a été au cœur de l’action de la Fondation de France. La mixité des âges est un critère transversal, qui guide la sélection des projets financés et accompagnés. « En effet, au centre de notre démarche, il y a la volonté de donner toute leur place aux personnes âgées dans la société, souligne Agathe Gestin, responsable du programme. Les projets que nous finançons associent jeunes, moins jeunes et seniors, permettant ainsi de lutter contre l’isolement, la ghettoïsation des anciens. »

C’est par exemple le projet du quartier intergénérationnel Saint-Apollinaire, en Côte d’Or, conçu pour permettre à de jeunes couples et des retraités de bien vivre ensemble, et soutenu par la Fondation de France dès les années 2000. Ce sont aussi les projets culturels en Ephad, associant des artistes et interprètes de tous âges. Ou encore ce projet de radio associative à Rhodez, soutenue en 2018, qui organise des débats entre anciens et jeunes… non sur les souvenirs du passé, mais sur les questions de société contemporaine.

« Fil conducteur de ces démarches : l’inclusion des personnes âgées comme acteurs de la vie sociale et comme ressources utiles à la communauté,  explique Marie Françoise Fuchs, membre du comité Personnes âgées de la Fondation de France, et Présidente d’honneur de l’association Old Up. Ces démarches se multiplient, mais les stéréotypes ont la vie dure, de part et d’autre de la barrière des âges… Notre expérience le montre : pour réussir et pour durer, ces projets intergénérationnels doivent être conçus dès le départ par les participants, jeunes et vieux ! L’intergénérationnel ne se décrète pas, il se vit au quotidien ».

 

Vous serez aussi intéressé par

Semaine bleue, les prix Fondation de France