Les réveillons de la Solidarité - Fondation de France

Les Réveillons de la Solidarité

Les Réveillons de la solidarité : c'est aussi préparer la fête pour mieux se rencontrer !

10/12/2018

La France compte aujourd’hui encore 9 % de personnes totalement isolées1 : sans cercle familial, amical, professionnel… Et les fêtes de fin d’année sont une période pendant laquelle cette solitude pèse encore plus lourdement. Lutter contre l’isolement social et soutenir les personnes les plus vulnérables passent bien sûr par une action dans la durée. C’est pourquoi, au-delà d’une journée ou d’une soirée, les Réveillons de la Solidarité de la Fondation de France mettent l’accent sur la préparation et la rencontre. De beaux moments de partage avec les voisins, les habitants du quartier ou les commerçants !

Depuis 2005, les Réveillons de la Solidarité, soutenus par la Fondation de France, ont permis à plusieurs dizaines de milliers de personnes, adultes comme enfants, de partager un goûter, un dîner festif, ou encore de profiter d’un spectacle, d’une soirée dansante… Près de 150 Réveillons sont à nouveau organisés cette année partout en France entre le 21 décembre 2018 et le 6 janvier 2019. 25 000 personnes en bénéficieront.

« Les Réveillons de la Solidarité sont des moments conviviaux, festifs et beaux. A travers leur préparation – qui  parfois commence dès fin novembre / début décembre – ce sont de nouveaux liens qui se tissent entre les personnes vulnérables ou isolées et les autres participants. Et les rôles peuvent être inversés : fabrication et distribution de cadeaux aux voisins, invitation des habitants du quartier à la fête… C’est un moyen de changer les regards », indique Claire Boulanger, experte Solidarités nationales de la Fondation de France.

Un Noël digne de ce nom, c'est d'abord un Noël digne tout court ! Les Réveillons de la Solidarité : offrez un réveillon à ceux qui n'en ont pas !

Les Réveillons de la Solidarité ont plusieurs points communs :

  • ils associent pleinement les personnes à l’organisation, pour le repas ou les animations par exemple ;
  • ils sont ouverts à d’autres publics comme les voisins, les habitants, du quartier les commerçants… afin de favoriser les rencontres et les échanges entre des personnes qui se côtoient au quotidien sans jamais se rencontrer ;
  • ils sont organisés par des associations de quartier qui accompagnent toute l’année des personnes seules et/ou en difficulté.

 

 

Après la préparation et le Réveillon, certaines des relations nouées s’inscriront dans la durée. Une belle manière de jouer les prolongations !


1Etude CREDOC pour la Fondation de France sur les Solitudes en France en 2018. Sont considérées comme objectivement isolées les personnes ayant des contacts physiques, au-delà du simple « bonjour », à une fréquence inférieure à plusieurs fois par mois avec les cinq réseaux de sociabilité : famille, amis, voisins, collègues, membres d’une association.

Contacts presse
Fondation de France : Vanessa Hendou - vanessa.hendou@fdf.org / 01 44 21 87 47
Agence The Desk : Laurence de la Touche - lt.thedesk@gmail.com / 06 09 11 11 32

Téléchargez le communiqué de presse

A télécharger

Le communiqué de presse

Vous serez aussi intéressé par