banniere_iles4.jpg

Les îles, des laboratoires d’innovation sociale et environnementale

#Îles2019 du 14 au 19 octobre
à Brest, Ouessant, Molène et Sein

Souvent perçues comme des paradis sur Terre, les îles concentrent de nombreux défis sociaux et environnementaux : ce sont des territoires fragiles et menacés. Ce sont également des lieux où s’inventent et s’expérimentent chaque jour de nouvelles solutions qui pourraient être déployées à terme sur les continents. Face à ces enjeux, la Fondation de France, l’Université de Bretagne Occidentale et l’Association des Îles du Ponant organisent la semaine #Îles2019 du 14 au 19 octobre à Brest, Ouessant, Molène et Sein : un rendez-vous international qui réunira chercheurs, artistes et citoyens autour d’un colloque scientifique, d’ateliers participatifs, de visites de terrain, de rencontres culturelles… pour se pencher sur les réalités des îles dans le monde, confronter leurs situations, et esquisser des recommandations pour leur avenir !

Il y aurait près de 300 000 îles dans le monde ! Si certaines ne représentent que quelques km² et sont quasiment désertes, d’autres accueillent des milliers voire des millions d’habitants.

Mais elles ont toutes un point commun : une forte vulnérabilité. Certaines îles sont particulièrement exposées aux effets du changement climatique : hausse du niveau de la mer, érosion des côtes, tempêtes et ouragans, fragilité de la biodiversité…

Leurs habitants font souvent face à des problématiques sociales exacerbées : isolement, accompagnement du grand âge et de la jeunesse, maintien ou développement de l’activité économique, accès à l’éducation et à la culture, offre de soins… des sujets sensibles qui touchent la majorité des îles, qu’elles se trouvent à proximité du continent ou au milieu de l’océan.

« Les quinze îles du Ponant[1] regroupent près de 16 000 habitants. Sur ces territoires isolés, les questions de protection de l’environnement et de développement local sont prégnantes. Nous accompagnons les îliens en contribuant notamment à la préservation des ressources en eau, la gestion des déchets, l’accès au numérique ou encore l’amélioration des liaisons maritimes. Notre ambition : offrir un avenir à ces îles », explique Denis Bredin, directeur de l’Association des Îles du Ponant.

#Îles2019 : regards croisés des sciences, des cultures et de la société

Qu’elles soient françaises de métropole ou d’outre-mer, francophones ou non, les îles sont au cœur de la semaine #Îles2019 co-organisée du 14 au 19 octobre par la Fondation de France, l’Université de Bretagne Occidentale et l’Association des Îles du Ponant. Une semaine parrainée par Yann Tiersen, auteur, compositeur et interprète français installé sur l’île d’Ouessant, et par Yanick Lahens, écrivaine haïtienne et titulaire de la chaire des mondes francophones au Collège de France.

Cet événement invitera enseignants, chercheurs, étudiants, acteurs économiques et institutionnels, associations, artistes et citoyens à débattre et confronter leurs points de vue autour de cinq thématiques : innover (développement), habiter (vie quotidienne), protéger (environnement), relier (mise en réseau) et créer (arts, médias et médiation scientifique). Il permettra de mesurer et mieux comprendre les changements intervenus depuis le colloque international « Territoires et sociétés insulaires » de 1989, une mise en perspective utile pour s’interroger sur le devenir de ces territoires à travers le monde.

Lundi 14

Mardi 15

Mercredi 16

Jeudi 17

Vendredi 18

Samedi 19

ATELIERS COLLABORATIFS

« Vivre dans les îles »

à Ouessant

COLLOQUE SCIENTIFIQUE PLURIDISCIPLINAIRE
« Les îles à venir »

à Brest

VISITES DE TERRAIN

« Gestion des milieux, risques d’érosion et de submersion » à Sein

« Géo-archéologie » à Molène

« Evolution des paysages littoraux et interactions Homme/nature » à Ouessant

RENCONTRES CULTURELLES ET ARTISTIQUES
« Les îles, la science et la création artistique » à Ouessant et Brest

> Programme complet sur
iles2019.sciencesconf.org

A suivre sur Twitter & Facebook

Accréditations presse : RSVP avant le 10 octobre à j.guilloury@agencebside.fr

 

Les îles, des espaces d’expérimentations à l’avant-garde

Les îles sont à la fois des territoires de mémoire et des laboratoires pour penser l’avenir. Des démarches exemplaires s’y inventent à « petite échelle », l’espace « clos » favorisant l’observation et l’expérimentation. Elles pourront ensuite être essaimées sur d’autres îles ou sur le continent. Il s’agit aussi bien d’initiatives visant à développer le lien social, la mobilité ou la résilience face aux risques naturels que de projets de développement durable et solidaire.

« Les îles inspirent les artistes, mobilisent les collectivités et interrogent les scientifiques. A l’Université de Bretagne Occidentale, nous menons des programmes de recherche interdisciplinaires sur des îles proches et lointaines, tant dans les domaines des sciences humaines et sociales que des sciences de l’environnement, et cela depuis les années 1970 », indique Louis Brigand, enseignant-chercheur à l’Université de Bretagne Occidentale.

 

Exemples de travaux de recherche sur les îles

ID-îles : entreprenariat sur les îles du Ponant è étude de l’utilisation des nouvelles activités et technologies au service du développement des îles.

Louis Brigand, géographe, enseignant-chercheur à l’Université de Bretagne Occidentale

Palimma 2 : connaissance du patrimoine lié au littoral et à la mer aux Marquises è étude de la dimension culturelle du milieu marin et mise en œuvre d’une cartographie participative.

Toti Teikiehuupoko, président de Motu Haka (Fédération des associations culturelles et environnementales des Marquises)

 

« La philanthropie a cette agilité pour tester des solutions nouvelles sur des sujets d’intérêt général qui sont peu ou pas pris en compte. Depuis 50 ans, les îles sont des laboratoires d’action de la Fondation de France et de nombreuses fondations qu’elle abrite. Notre fil conducteur, c’est la participation des habitants et de tous les acteurs des îles », explique Thierry Gissinger, responsable des programmes Environnement de la Fondation de France.

Parce que les enjeux sociaux et environnementaux dans les îles nécessitent une approche transversale, la Fondation de France agit dans tous les domaines de l’intérêt général à travers différents programmes : Littoral, Transition écologique, Personnes âgées, Emploi… Ce sont près de 900 projets soutenus, avec également des fondations abritées par la Fondation de France qui se mobilisent au cœur des îles, par exemple la
Fondation Léa Nature-Jardin Bio, la Fondation Nature & Découvertes, la Fondation JM Bruneau, le Fonds Ashoka.

 

 

Exemples de projets soutenus sur les îles

Voie Lactée : fabriquer localement le lait et les produits laitiers consommés à Belle-Ile-en-Mer, au lieu de les importer à grand renfort de camions.

Programme Alimentation durable

Fille boxing : proposer une nouvelle activité sportive – le fit box – à des jeunes martiniquaises de 12 à 25 ans en, pour travailler sur l’estime de soi, lutter contre l’obésité, faciliter leur insertion professionnelle et sociale.

Programme Sport Santé Insertion

Fabtruck : accompagner les populations des quartiers les plus populaires de Saint-Martin pour l’auto-réparation de leur logement et la préparation de la prochaine saison cyclonique.

Programme Solidarité Antilles

 

La semaine #Îles2019 s’inscrit dans le cadre des événements de l’année des 50 ans de la Fondation de France : les représentants d’une quarantaine de ces projets d’intérêt général menés dans les îles – grâce à la Fondation de France et aux fondations qu’elle abrite – seront présents.

 

[1] Îles françaises du littoral de la Manche et de l’océan Atlantique : archipel de Chausey, île de Bréhat, île de Batz, île d'Ouessant, île de Molène, île de Sein, archipel des Glénan, île de Groix, île d'Arz, île aux Moines, Belle-Île-en-Mer, île de Houat, île de Hœdic, île d'Yeu, île d'Aix.