actions_soutenues_covid_humanisation_des_soins.jpg

Humanisation des soins

Les actions soutenues par le programme Humanisation des soins pendant la crise Covid-19

Pendant la crise sanitaire, le programme Humanisation des soins a soutenu plus de 90 projets notamment en faveur des hôpitaux et des soignants, pour un montant total de 3 millions d’euros. Tour d’horizon des actions déployées partout sur le territoire.

Financer du matériel médical

Dès le début de la crise, la Fondation de France a immédiatement contacté plusieurs CHU pour proposer d’assurer le financement de certains matériels essentiels : achat de respirateurs légers et de systèmes d’oxygénothérapie haut débit pour permettre aux patients hospitalisés d'être placés sous respirateurs aux CHU de Lyon, Bordeaux, Lille, Reims, Strasbourg et au Centre hospitalier de Nantes…

Plusieurs équipements de blouses, sur blouses, masques étaient également indispensables pour lutter contre l’expansion de l’épidémie.

Le CH d’Aurillac a pu grâce à la Fondation de France solliciter une entreprise locale qui a confectionné des surblouses lavables pour les soignants. La Fondation de France a également apporté son aide au projet Résilience, qui a monté une filière de fabrication de masques homologués en s'appuyant sur des entreprises du textile, des acteurs de l’insertion et du handicap comme APF France. Ces masques ont été distribués aux grands réseaux de la solidarité, aux soignants et aux aidants.

Aider les soignants

La Fondation de France a soutenu plusieurs initiatives contribuant à aider les soignants en difficulté face à cette crise : ligne d’écoute pour parler des épreuves surmontées, maraudes dans les services pour être au plus près des soignants, séances d’hypnose thérapeutique… Dès le 14 mars, le groupe hospitalier de Mulhouse a mis sur pied un dispositif inédit qui comprenait une équipe mobile de proximité et une unité de soins et de ressources. L’objectif : apporter une écoute et soulager les douleurs pour aider le personnel à tenir physiquement et psychologiquement.

Plusieurs centaines de repas gratuits et de qualité ont été livrés chaque jour aux soignants dans plusieurs hôpitaux, grâce au soutien apporté par la Fondation de France, par exemple à l’association Ecotable. Des solutions d’hébergement ont été proposées aux médecins venus en renfort à l’hôpital Bichat.

Garder le lien avec les soignés

Dès les premiers jours de la crise sanitaire, la Fondation de France a financé l’achat de tablettes et de téléphones pour faciliter la communication des personnes hospitalisées avec leurs proches. A Nice, le financement d’une plateforme de téléconsultation a permis à SOS Médecins Nice de rester en lien avec les patients sans médecin traitant. Hôpitaux, Ehpad… de nombreux établissements ont été équipés d’ordinateurs, de web cam et de casques destinés à maintenir le lien avec les soignés.

Aux côtés de France Active pour soutenir les associations

Pour aider les associations à surmonter la crise, la Fondation de France a décidé de contribuer à deux dispositifs mis en œuvre par France Active, une association de financement de l’économie sociale et solidaire – qu’elle avait contribué à créer il y a plus de 30 ans avec la Caisse des dépôts.

>> En savoir plus

Vous serez aussi intéressé par

Restons unis pour aider les plus vulnérables