banniere-lecole-a-lepreuve-du-covid-19

Point de vue

L’école à l’épreuve du COVID-19

31/07/2020

L’épidémie du Coronavirus a provoqué une crise sanitaire mondiale, qui se prolonge dans une crise économique et sociale que doit désormais affronter notre pays. L’expérience inédite et éprouvante du confinement a été plus que jamais révélatrice des inégalités scolaires.

Les disparités en termes de continuité pédagogique selon les écoles, la fracture numérique entre les territoires, les conditions de logement et la taille des familles, la capacité des parents à se substituer aux enseignants…tous ces facteurs ont malheureusement eu un impact prégnant au sein des foyers les plus défavorisés. Du mois de mars jusqu’à la prochaine rentrée de septembre, ces inégalités se seront inévitablement creusées, avec un taux de décrochage scolaire particulièrement sensible pour les enfants ayant moins de capital social de départ. Ainsi, le ministère de l’Education Nationale estime qu’environ 5% des élèves ont été dans cette situation. Cette moyenne nationale serait multipliée par deux dans les établissements REP et REP+.

De fait, c’est toute une partie d’une jeune génération qui risque de ne pas maîtriser les fondamentaux, si elle ne parvient pas à rattraper son retard.

Durant le confinement, la plupart des associations que nous soutenons ont fait le maximum, aux côtés des enseignants et des directeurs d’école, afin de garder le contact avec les élèves en faisant preuve d’un volontarisme exemplaire.

La rentrée scolaire de septembre sera décisive

La décision par le Ministre d’une évaluation systématique en CP et en CE1 en début d’année sera d’une précieuse aide afin de développer un soutien personnalisé pour celles et ceux qui en ont le plus besoin. Les annonces de création de postes dans le premier degré pour la reprise sont également bienvenues. Mais, l’Education Nationale ne pourra réussir ce défi seule. Plus que jamais le soutien et la mobilisation des associations et des volontaires seront indispensables.

L’ampleur de la mission n’a jamais été aussi grande

« La guerre contre l’épidémie », pour reprendre le terme employé par le Président de la République, est aussi un combat contre l’illettrisme. Cette crise engage à renouveler les dispositifs d’accompagnement, à imaginer de nouveaux outils. C'est le cas de l'initiative lancée par le gouvernement « des vacances apprenantes » à laquelle participent des associations soutenues par la Fondation Lire et Comprendre en amplifiant leurs actions durant cet été.

L’ambition du nouvel appel à projets que porte la Fondation Lire et Comprendre est ainsi de poursuivre et d'intensifier le déploiement de formes innovantes d'apprentissage au service de ces élèves qui sont sortis du système scolaire durant ces derniers mois.

L'ampleur de la mission n'a jamais été aussi grande, notre responsabilité collective en est d'autant plus fondamentale.

Vous serez aussi intéressé par

Emeric Bidaud

Membre du Comité exécutif de la Fondation Lire et Comprendre