Les fondateurs du Repère à Nyons.

Evénement

Le repère de Nyons : un espace au service du développement économique rural

06/04/2017

Le 1er avril dernier, l’association Dissidences inaugurait les locaux du Repère à Nyons, dans les Baronnies provençales, en présence de plus d’une soixantaine de personnes. Rassemblant un espace de coworking, un repair-café, un fablab et un café associatif, Le Repère se définit comme un tiers-lieu, un espace hybride où se rencontrent des activités et des personnes variées.

Soutenu par la Fondation de France dans le cadre de son appel à projets 2016 « Emploi : des réponses  innovantes et solidaires dans les territoires », Le Repère a vocation à accompagner le développement d’activités et de projets économiques utiles au territoire dans une dynamique d’échange, de convivialité et de mutualisation des moyens.  En créant ce nouveau tiers-lieu à forte dimension sociale, les deux co-fondatrices s’attachent ainsi à dépasser le simple concept de « coworking » - à savoir la mise à disposition de locaux et de matériel -, en favorisant la coopération entre utilisateurs, les échanges entre travailleurs et habitants et le développement de projets au service du territoire.

Ouvert depuis un mois, Le Repère accueille déjà régulièrement 3 coworkers dont un membre du réseau « Innover en Baronnies provençales», une photographe et un vidéaste, qui ont décidé de travailler ensemble. Un groupe de l’espace jeunesse se réunit également tous les mardis au sein du fablab pour développer un projet de création de drones au sein du fablab, grâce à une imprimante 3D. De même, dans le cadre du repair-café, de nombreux habitants ont déjà apporté des petits appareils électroménagers pour apprendre à les réparer et ainsi lutter contre l’obsolescence programmée.

 

Dans son discours inaugural, le président de l’association dissidences a rappelé l’idée initiatrice très originale des deux co-fondatrices et le rôle très important de la Fondation de France qui a pu « rendre ce projet inimaginable possible ».

Face aux profondes mutations qui touchent le monde du travail, les projets tels que celui-ci sont tout à fait essentiels. En effet, de plus en plus de personnes sont confrontées à des difficultés face à l’emploi, auxquelles s’ajoutent les conséquences de la digitalisation de la société, porteuse de promesses mais aussi d’inquiétudes. Dans ce contexte, la Fondation de France soutient les démarches innovantes qui permettent de sécuriser les parcours professionnels grâce à la coopération et la mutualisation. Elle soutient également les projets axés sur le développement les compétences numériques des personnes les plus vulnérables afin de lever les freins à l’emploi.

Pour en savoir plus : https://www.fondationdefrance.org/fr/emploi-et-activite-des-solutions-solidaires-pour-une-societe-numerique-integrante

Vous serez aussi intéressé par