bannniere-front-aube.jpg

Nouveaux commanditaires

« Le Front de l’aube », une œuvre symphonique à la mémoire de soldats de 1917

09/10/2017

La bataille du Chemin des Dames, (avril à octobre 1917) est l’une de pages les plus sanglantes de la Première guerre mondiale. Pour évoquer ce triste épisode de l’histoire et rendre hommage aux près de 500 000 morts que firent les combats de l'offensive "Nivelle", un collectif d’associations culturelles du territoire a souhaité commander une oeuvre musicale.

Le collectif s’est tourné vers les Nouveaux Commanditaires à travers son médiateur agréé Bruno Messina. Il s’agissait pour ces associations de porter à la connaissance de tous, à travers une création artistique, le souvenir des Poilus, tirailleurs sénégalais engagés auprès des Français comme des soldats allemands également fauchés dans leur jeunesse, dans un combat absurde. Les commanditaires souhaitaient ainsi porter un symbole de paix universel qui pourrait être rejoué et ainsi réaffirmé dans le monde.

Après 4 années d’échanges et de travail, cette collaboration a donné naissance à l’oratorio « Le Front de de l’aube », composé par Edith Canat de Chizy d’après un livret original de Maryline Desbiolles. Cette œuvre symphonique avec chœur et soliste sera interprétée par l’Ensemble Orchestral de la Cité (rencontre entre des musiciens de l’orchestre Les Siècles et les enseignants des conservatoires de l’Aisne), le chœur Spirito, le baryton Vincent Bouchot, sous la direction du jeune maestro Adrien Perruchon.

« Le Front de l’aube » sera créé le 13 octobre 2017 lors d’un concert symphonique dans le cadre du Festival de Laon ; deux autres concerts auront lieu les 14 (Saint Quentin) et 15 (Soissons) octobre dans le Département de l’Aisne, faisant ainsi résonner l’œuvre auprès de publics larges et variés en divers lieux du territoire.

« Le Front de l’aube »

Oratorio pour orchestre, chœur d’enfants (ou de femmes) et baryton solo.
Musique d'Edith Canat de Chizy d’après le livret original de Maryline Desbiolles « Ce ne sont pas des fleurs ».
Interprété par l’Ensemble Orchestral de la Cité, le chœur Spirito, le baryton Vincent Bouchot, sous la direction d’Adrien Perruchon.
Vendredi 13 octobre 2017 à 20h
Cathédrale de Laon, rue du cloître, 02000 Laon, France

Le Chemin des dames est une longue ligne de crête qui sépare les vallées de l’Aisne et de l’Ailette. Toute l’élaboration du livret s’est organisée autour de cette idée de « chemin d’en haut », induisant les notions d’« en haut » et d’« en bas ». 

— Edith Canat de Chizy Compositeur