banniere-sourdsexualite.jpg

Handicap

Le droit d’aimer pour tous

20/09/2019

Peu abordé par les institutions scolaires et par l’entourage familial, la sexualité des personnes en situation de handicap reste un sujet tabou. A Lomme, en région Nord, le réseau Sourds et santé mobilise un dispositif innovant pour permettre aux jeunes sourds et sourdaveugles d’aborder sereinement cette dimension de la vie. Un projet récompensé par un laurier Fondation de France 2019.

La barrière linguistique et culturelle limite l’accès des jeunes sourds et sourdaveugles à l’information sur leur vie sexuelle et affective, sur le rapport au corps, sur la parentalité. Ils et elles sont pourtant naturellement concerné(e)s par le sujet, au même titre que les personnes entendantes de leur génération. Pour leur permettre de parler de leur intimité, de leur vie affective et amoureuse, mais aussi pour faciliter l’accès  à une information fiable sur la prévention des risques, sur la notion de consentement et sur la contraception… l’équipe du Réseau Sourds et Santé a développé une réponse adaptée.

300 000, c’est le nombre de personnes sourdes en France,
1/3 d’entre elles pratiquent couramment la Langue des Signes.

Au cours d’ateliers d’éducation affective, sexuelle et relationnelle en Langue des Signes Française -LSF- et langue des signes tactile, les participants peuvent s’exprimer librement sur leurs désirs et leurs questionnements sans avoir peur du jugement. Menée en collaboration avec trois institutions scolaires (le Centre d’Education pour Jeunes Sourds d’Arras, le Centre Régional d’Education Spécialisée pour Déficients Auditifs de Pont à Marcq, l’Institut de Réhabilitation de la Parole et de l’Audition de Ronchin)  et une structure spécialisée de la région région (le Foyer d’Accueil Médicalisé de Calonne Ricouart), le projet a permis d’organiser 55 ateliers entre Avril 2016 et Janvier 2019. Encadrés par 29 professionnels, les participants -âgés de 12 à 30 ans- se déclarent satisfaits : 90% souhaitent poursuivre cette initiative.

illussourd-sex3.jpg

Pictogrammes utilisés introduisant une séance avec la date, chacun des participants, les animateurs et encadrants, consigne : ensemble, travail et voir, différence garçon/fille, apprendre, différence en langue des signes, seins, vagin, ….

illsus-sourd-sex.jpg

Le réseau Sourds et Santé récompensé le 28 mai 2019 au Théâtre du Nord à Lille dans le cadre des Lauriers de la Fondation de France région Nord ©Hecquet

 

curtaz.jpg

Cécile Curtaz, Coordinatrice de projets en éducation à la santé – Réseau Sourds et Santé

« Nous constatons une méconnaissance de la sexualité dans sa globalité. Les ateliers pris en charge par les professionnels sourds permettent de faire passer une information de qualité et de libérer l’expression. Les jeunes sont à l’aise, ne craignent pas le regard de l’adulte » Le réseau sourds et santé a pour vocation de favoriser l’accès des personnes sourdes à la santé, à l’éducation à la santé et de sensibiliser les professionnels de santé pour un meilleur accueil des personnes sourdes, au même titre que chaque citoyen.