Le déclic de...

Le déclic de Anaïs et Aurélien Morel, Fondation Sharing my Planet

30/03/2021
anais-aurelien-morel.jpg

Avant qu’ils ne se rencontrent, Anaïs avait participé à des missions de réintroduction de la faune sauvage en Thaïlande et en Afrique du Sud. Aurélien s’était engagé dans des actions humanitaires – notamment au Cameroun où il avait travaillé à la création d’ateliers de lecture pour de jeunes enfants. Leurs expériences étaient différentes mais les valeurs communes, et Anaïs et Aurélien ont poursuivi ensemble leur engagement. Leur déclic ? La naissance de leur fille en 2019 : « L’arrivée de notre enfant a renforcé notre sentiment d’urgence face aux enjeux écologiques, et le besoin de nous investir pour l’intérêt général », assure Anaïs Morel. 

 

« Construire le futur que nous souhaitons tous à nos enfants »

 

Ils décident alors de créer la Fondation Sharing my Planet grâce à un capital familial, pour soutenir des actions qui favorisent les synergies entre l’Homme, l’animal et la nature. Anaïs et Aurélien choisissent tout d’abord d’encourager des initiatives dans le Nord de la France, dont Aurélien est originaire. Sharing my Planet accompagne ainsi Les Planteurs Volontaires qui travaillent au reboisement de ce territoire très concerné par l’artificialisation des sols. La fondation soutient aussi l’association Chico Mendès, située à Lille, qui sensibilise les habitants à la biodiversité et favorise la création d’espaces de nature au cœur de la ville. Elle a tissé des liens avec le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord Pas-de-Calais qui mène des projets d’éducation et de préservation de la nature grâce à la mobilisation de ses 750 adhérents. 
« Nous découvrons notamment le travail effectué par les nombreux bénévoles, explique Aurélien. Nous sommes très admiratifs de leur disponibilité, et de leur capacité à mettre en œuvre des projets très variés en sollicitant les acteurs locaux ». Cette dimension collective est essentielle pour Anaïs et Aurélien : « Nous aimons le partage et nous sommes très impliqués dans les associations que nous soutenons, tout en respectant l’indépendance de chacun de nos partenaires. »  Un engagement qu’Anaïs et Aurélien souhaitent amplifier durant les prochaines années avec des projets nationaux et internationaux. Le tout guidé par la même volonté : « construire le futur que nous souhaitons tous à nos enfants ».