ateliers_parlons_psy.jpg

Lancement de PARLONS PSY ! La santé mentale en pratiques et en solutions

14/03/2018

12 millions, c’est le nombre de Français touchés par des troubles psychiques. Un problème qui reste peu connu, voire tabou : ces maladies font encore peur. Au-delà des soins psychiatriques, les questions de diagnostic, d’accompagnement ou de qualité de vie nécessitent d’être soulevées. Pour donner la parole à tous les acteurs de la santé mentale et trouver avec eux de nouvelles solutions, la Fondation de France lance le cycle de rencontres « Parlons Psy », en partenariat avec l’Institut Montaigne. Première étape en régions : l’atelier de Marseille le 12 mars, à l’occasion des Semaines d'informations sur la santé mentale.

Le handicap psychique est une notion assez récente, reconnue depuis la loi du 11 février 2005. Néanmoins, ces troubles psychiques ont un fort impact humain, social et économique pour les millions de personnes touchées. Des conséquences parfois subies pendant toute une vie, ces pathologies pouvant se déclarer à l’adolescence, dès le collège ou le lycée.

« Les maladies psychiques sont encore taboues alors que ce sont des maladies comme les autres. Et elles continuent de peser sur le quotidien et le destin des personnes touchées, ainsi que sur ceux de leurs proches. Plus ces personnes sont longtemps exclues du champ social, de leur environnement en général, et plus le chemin est difficile à remonter. A leurs côtés, la Fondation de France a une action qui est essentielle, appuyée et volontaire », rappelle le Dr Dolorès Lina Torres, psychiatre et présidente du comité Maladies psychiques et vie sociale de la Fondation de France.

Deux programmes pour améliorer la recherche médicale et l’accompagnement des personnes touchées

Parce que les solutions proposées aux personnes vivant avec des troubles psychiques demeurent insuffisantes, la Fondation de France a créé le programme Maladies psychiques et vie sociale dès 2004. Ses actions s'articulent autour de 3 axes :

  • favoriser le repérage précoce des pathologies et l’accès aux soins, notamment à travers la formation des professionnels ;
  • accompagner les personnes touchées, en particulier en matière d’hébergement ou d’insertion professionnelle ;
  • améliorer l’accueil et l’information des proches, et leur donner accès à des « séjours de répit ».

Ce programme a permis de soutenir près de 450 projets pour plus de 7 millions d’euros. Des fondations abritées par la Fondation de France se mobilisent également sur ces sujets, en particulier la Fondation Vincent Verry, la Fondation Sisley d’Ornano et la Fondation Pierre Houriez. Pour la recherche médicale, le programme lancé en 2016 vise à améliorer la compréhension, le diagnostic et le traitement de la schizophrénie, de la dépression sévère, des troubles du comportement alimentaire et des troubles bipolaires. Le budget annuel d’un million d’euros est concentré sur 5 à 6 projets qui favorisent le décloisonnement des disciplines.

Des ateliers de la santé mentale à travers la France jusqu’en 2019

Pour aller encore plus loin, la Fondation de France se mobilise et organise une série de rencontres « Parlons Psy », en partenariat avec l’Institut Montaigne. Le premier atelier a lieu le 12 mars à Marseille, en présence de Josef Schovanec, philosophe, écrivain et voyageur autiste. D’autres étapes suivront dans cinq villes de France : Lyon, Nantes, Lille, Strasbourg et Bordeaux. Un cycle qui se clôturera à Paris en 2019 lors d’Etats Généraux de la santé mentale.

Cette démarche inédite de rencontres participatives réunit les personnes concernées et les acteurs régionaux de la santé mentale : personnes vivant avec des troubles psychiques ainsi que leurs proches, personnels soignants, professionnels du médico-social, chercheurs, élus, employeurs, etc. Les ateliers s’organisent en deux temps :

  • un travail par groupes de 6 à 8 personnes, permettant d’identifier les expériences et les innovations locales les plus prometteuses ;
  • un échange collectif sur les leviers et les moyens à mettre en œuvre afin de permettre la diffusion des meilleures initiatives.
Télécharger le communiqué de presse