banniere-cffc.jpg

Environnement

Lancement de la Coalition Française des Fondations pour le Climat

18/11/2020

Initiée par le Centre Français des Fondations, la Coalition Française des Fondations pour le Climat (CFFC), dont la Fondation de France est partenaire, a pour objectif d'inviter les fondations et fonds de dotation à s'engager sur les questions liés au changement climatique. A l'occasion de son lancement le 18 novembre 2020, elle publie le manifeste ci-dessous.

 

Manifeste des fondations et des fonds de dotation français
pour lutter contre le dérèglement climatique

 

Consciente que le défi majeur de notre époque est la lutte contre le dérèglement climatique, mais qu’elle est encore insuffisamment prise en considération, la Coalition Française des Fondations pour le Climat (CFFC) s’engage pour mobiliser l’ensemble du secteur philanthropique autour de cette question prioritaire. Plus qu’un simple manifeste, c’est un appel à l’action, à la mobilisation collective et à l’engagement.

Nous, fondations et fonds de dotation, affirmons qu’il y a urgence à agir face au dérèglement climatique. En tant qu’acteurs de l’intérêt général, nous apportons une contribution significative dans les domaines de la solidarité, la culture, la santé, la recherche, l’éducation, l’environnement ou de la réduction des inégalités. 

La crise sanitaire de la Covid-19 a révélé la fragilité de notre société et mis en avant la nécessité de prendre conscience des différentes voies possibles pour un monde plus résilient. Cependant, l’origine probable de cette crise est révélatrice d’une crise plus profonde, durable et mondiale, celle du déséquilibre des écosystèmes naturels dû à leur surexploitation et destruction par les activités humaines accentué par le dérèglement climatique qui impacte d’ores et déjà les plus vulnérables. L’arrivée de cette crise et ses impacts sont un signal d’alarme nous appelant à agir vite. Nous, fondations et fonds de dotation, appelons l’ensemble des acteurs de la philanthropie à se mobiliser, à adopter des mesures structurelles en fonction de la réalité de chacun afin de contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique. Nous sommes persuadés que chacun peut agir et prendre sa part de responsabilité en : 

  • Reconnaissant l’urgence d’agir face aux enjeux climatiques, à leurs impacts actuels et aux risques qu’ils font peser sur l’ensemble de l’humanité et en particulier, les populations les plus vulnérables.
  • S’engageant activement et concrètement dans la lutte contre les causes et les effets du dérèglement climatique en mettant en œuvre toute solution permettant de réduire leurs impacts.

Cette cause est l’affaire de tous. L’heure de la transformation collective a sonné. Il nous reste moins de 10 ans pour changer le cours des choses et apporter notre contribution à l’Accord de Paris sur le Climat. Les scientifiques ne cessent de nous alerter. Notre propre espèce est menacée d’extinction si nous ne changeons pas notre façon de produire, de consommer et de vivre.

Nous, fondations et fonds de dotation, devons prendre notre responsabilité. Notre secteur peut être une source d’inspiration et une force d’innovation. Nous représentons, en France, une capacité d’action importante : les quelques 4200 fondations et fonds de dotation actifs financent chaque année des projets pour près de 3 Mds €, dépensent près de 11 Mds €, gèrent 28 Mds € d’actifs et emploient 136 000 salariés.

C’est pourquoi, la CFFC propose aux fondations de s’engager par un manifeste, et de les accompagner sur ce chemin par des formations, outils, groupes de travail, pour contribuer activement à relever ce défi.

NOTRE ENGAGEMENT

Nous, fondations et fonds de dotation signataires de ce manifeste, nous nous engageons à réaliser les actions suivantes en fonction de nos moyens et de nos possibilités d’action :

  1. Se Former et partager les connaissances 

Il est primordial d’intervenir auprès de la gouvernance, des équipes, des bénévoles de nos structures afin qu’elles prennent en considération les effets du dérèglement climatique à hauteur de ses enjeux. Nous désirons créer des opportunités de partage de connaissances et de bonnes pratiques. La formation, la sensibilisation constitueront le socle du changement et la mise en action pour une transition écologique et sociale plus juste et durable.

  1. Innover et Intégrer 

Progresser dans l’inclusion de l’enjeu climatique dès que cela est pertinent et possible dans toutes nos pratiques et stratégies :

FONCTIONNEMENT INTERNE : par exemple, notre consommation d’énergie, la gestion de nos déchets, nos choix de transport et leur fréquence, l’impact carbone dans l’organisation de nos événements, etc.

OPERATEURS : par exemple, la prise en compte de l’enjeu climatique dans nos activités, la sensibilisation de nos bénéficiaires à cet enjeu, etc.

BAILLEURS : par exemple, la prise en compte de l’enjeu climatique dans nos missions ou les projets soutenus, la sensibilisation et l’accompagnement des bénéficiaires de nos financements à cet enjeu, etc.

PLACEMENTS FINANCIERS : par exemple, la prise en compte de critères de durabilité dans la sélection de nos actifs, l’investissements dans des fonds thématiques durables, l’exclusion d’actifs basés sur les énergies fossiles, etc.

Nous reconnaissons aussi que le changement climatique constitue un risque pour nos investissements, la durabilité de nos opérations et du fonctionnement de nos structures. Ainsi, il sera essentiel d’identifier ensemble les menaces et les opportunités liées à la transition écologique et à l’économie bas-carbone.

AGIR POUR LE COLLECTIF

Au-delà de l’engagement individuel de chaque fonds et fondations, nous nous engageons à contribuer collectivement à :

  • Valoriser les actions réalisées 

La CFFC représentera les fondations et les fonds de dotation français engagés pour le climat en participant aux travaux et plaidoyers avec nos homologues européens fédérés par le Donors And Foundations Networks in Europe (DAFNE). Elle s’inscrira également dans une dimension internationale avec la diffusion du manifeste au niveau international par un partenaire en cours de repérage. Elle apportera son soutien, sa capacité à mutualiser et à valoriser les bonnes pratiques à toutes les fondations et fonds de dotation signataires.

  • Mobiliser des ressources 

Les ressources financières et humaines mobilisées par la Coalition permettront :

  • d’apporter un soutien aux fondations et fonds de dotation qui s’engagent (échanges entre pairs, séminaires, formations, boite à outils, site web, etc) ;
  • de les représenter collectivement dans les différentes instances publiques et privées sur ce sujet, en France et à l’international ;
  • de suivre les progrès des fondations signataires, à travers des indicateurs évaluant l’évolution de la prise en compte de l’enjeu climatique ;
  • de produire tous types de travaux sur l’engagement du secteur philanthropique pour faire face à la crise climatique ;
  • de rendre visible l’action des fonds et fondations signataires ;
  • d’assurer la durabilité économique de ce projet d’envergure dans une durée qui favorise l’impact des fonds et fondations sur la question climatique.
axelle-davezac-1.jpg

« A la Fondation de France, nous sommes convaincus du rôle clé que peuvent et doivent jouer les fondations face à l’enjeu de la lutte contre le dérèglement climatique. La mobilisation de la société civile est essentielle pour trouver et mettre en œuvre des solutions innovantes, pour initier des coopérations nouvelles, et changer en profondeur nos façons de produire, de consommer et de vivre. Depuis plus de 10 ans, nous incitons les porteurs de projets que nous accompagnons à réduire leur impact environnemental et l’ensemble de la Fondation est engagée dans un agenda 21 ambitieux qui concerne tous les volets de notre activité. »

Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France