Édito

L’ambition de la Fondation de France par Axelle Davezac

En 50 ans, la Fondation de France a apporté la preuve de l’efficacité de la philanthropie. Dans des domaines aussi variés que l’environnement, les soins palliatifs, l’autisme, ou encore l’emploi, elle a prouvé que la société civile, par sacréativité, sa détermination, sa capacité à agir sur le temps long, construit des solutions qui changent la donne face aux enjeux de la société. Au fil de ces 50 ans, la Fondation de France a tissé un réseau d’intérêt général puissant, fort de 180000 projets, 857 fondations abritées, 200 salariés et 600 bénévoles, et fondé sur un socle sans lequel rien ne se construit : la confiance.

Cette confiance nous honore mais surtout nous oblige pour l’avenir. Car notre engagement, d’aujourd’hui comme de demain, c’est de donner à chacun la possibilité d’exercer son pouvoir d’agir pour l’intérêt général, d’influer sur le cours des choses et de prendre soin de ce qui est essentiel pour notre société : la qualité du lien social et un développement respectueux de notre environnement. Avec les nouvelles formes d’engagement qui émergent, les façons d’agir évoluent, plus agiles, plus innovantes, plus participatives. Mais l’exigence de résultat est toujours là !

La Fondation de France s’est lancé de nouveaux défis pour être à la hauteur des attentes de tous ceux qui souhaitent agir avec elle. C’est l’objet du Projet de Fondation, initié en 2018 et conduit avec l’ensemble des équipes. Notre ambition : être encore, pour les 50 prochaines années, un catalyseur d’énergies, accompagner toutes les formes de générosité et d’engagement au service de l’intérêt général.

axelle-davezac-1.jpg

«Notre ambition : être encore, pour les 50 prochaines années, un catalyseur d’énergies, accompagner toutes les formes de générosité et d’engagement au service de l’intérêt général.»

Axelle Davezac
Directrice générale de la Fondation de France

Vous serez aussi intéressé par