banniere-raepit-aidants-nord.jpg

Personnes âgées

La Maison des aidants : une plateforme pour prévenir l'isolement et l'épuisement des aidants familiaux

En France, près de 11 millions de personnes sont aidants familiaux, soit environ un Français sur 6 . Elles consacrent beaucoup de temps pour aider leurs proches, sacrifiant parfois leur temps libre… jusqu’à l’épuisement. Une association de Lille Roubaix Tourcoing propose un dispositif d’accompagnement pour ces aidants. Explications.

Pour accompagner les aidants familiaux des personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie ou des aidants des personnes souffrant d’Alzheimer, de Parkinson et de sclérose en plaques, la Maison des aidants de Lille Roubaix Tourcoing a lancé une plateforme d’accompagnement et de répit numérique, la Scalaa (Solidarité citoyenne d’aide locale aux aidants). Il s’agit d’un outil expérimental pour prévenir l’isolement et les risques d’épuisement des aidants. Cette plateforme repose sur trois piliers : un planning d’activités proposées par des bénévoles formés et encadrés par des professionnelles, un forum « aidants », et un annuaire des ressources de proximité disponibles.

Opérationnelle depuis un an, la Scalaa bénéficie déjà à une cinquantaine d’aidants et 25 bénévoles sont impliqués pour proposer leur accompagnement. « La Fondation de France a été la première à comprendre l’intérêt du projet. Son soutien a été un gage de confiance afin que d’autres partenaires financiers s’engagent dans le projet », précise Nathalie Quaeybeur, directrice de la Maison des aidants.

A terme, la création de 24 plateformes de répit sur l’ensemble des Hauts-de-France est prévue. L’action pourra également être dupliquée au profit des personnes en situation de handicap au sein des réseaux de professionnels concernés.

Pour en savoir plus sur la Scalaa : www.lascalaa.fr

A noter : Portes ouvertes le 4 octobre de la Maison des Aidants, 117, rue de Condé à Lille.

 

[1] Baromètre 2017, April et BVA