salle_des_departs_nouveaux_commanditaires2.jpg

Culture

La Fondation de France rend hommage à Ettore Spalletti, artiste phare des Nouveaux commanditaires

14/10/2019

Artiste italien de renommée internationale né en 1940, Ettore Spalletti n'a jamais quitté son village natal de Cappelle sul Tavo, près de Pescara, où il a passé sa vie entière. Parmi ses nombreuses œuvres, la Salle des départs, commandée par la directrice de l’hôpital de Garches et les médecins du service d’anatomie pathologique, via le programme des Nouveaux commanditaires de la Fondation de France en 1993. Un espace de recueillement empreint d'une charge métaphysique et poétique.

En 1993, le service d'anatomie pathologique de l'hôpital de Garches se tourne vers cet artiste italien pour lui demander de créer un lieu de recueillement digne permettant un meilleur accompagnement des personnes endeuillées. Ces commanditaires avaient l’intuition que seul un artiste pouvait répondre à la question de la mort à l’hôpital et plus largement dans la société, et que si on savait bien accueillir nos morts, on pourrait mieux accueillir les malades à l’hôpital. Cette œuvre, intitulée la Salle des départs, voit le jour grâce au soutien du programme Nouveaux commanditaires ainsi que de la commande publique du ministère de la Culture (Drac Ile-de-France) et de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris.

Le choix de se référer à cet artiste s'était rapidement imposé : l’atemporalité de son langage plastique répondait parfaitement aux attentes d’un lieu comme celui-ci qui devait être profondément repensé. La Salle des départs est inaugurée en 1996. Ettore Spalletti y a créé un environnement baigné de variation de bleus et ponctué d’éléments en marbre blanc (vase fontaine, catafalques pour poser les cercueils…) et en marbre noir (polygone au sol, vase). Au bleu correspond une symbolique céleste qui renvoie aussi à celle d’éternité. « J’ai tout de suite pensé à un parcours à travers la modulation des couleurs : partir du vert, couleur terrestre, pour aller vers l’azur, couleur froide et pure, à la fois brute et transparente », expliquait-il à l'époque.

La Fondation de France rend hommage à ce grand artiste qui nous a quitté le 11 octobre 2019. Il a été exposé dans les plus prestigieuses institutions, comme le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, ou encore le Guggenheim Museum de New York.  

Vous serez aussi intéressé par