Philanthropie

La Fondation de France lance le Fonds France 2i

05/06/2019

Une nouvelle façon d’agir pour l’intérêt général

« Nous développons une nouvelle façon d’agir au service de l’intérêt général, déclare Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France. Nous allons contribuer ainsi au développement de nouvelles structures ou d’initiatives qui favorisent l’insertion, améliorent les conditions de vie, réduisent les inégalités, contribuent à une croissance durable et partagée… »

Le fonds à impact social appelé France 2i (invest impact)* est pour la Fondation de France un nouveau moyen d'investir pour conforter ses missions d'intérêt général. Il constitue un changement de modèle profond pour les fondations. En effet, historiquement, une fondation avait pour objectif d’optimiser les revenus de ses placements pour maximiser les moyens disponibles pour ses missions sociales. Depuis 15 ans, la Fondation de France a mis en cohérence ses placements avec ses valeurs et son objet social, en intégrant des critères d’investissement socialement responsable (ISR) dans tous ses investissements. À ce jour, 74 %  des placements appartiennent  à la famille des ISR.

Avec ce fonds à impact social, elle veut aller plus loin : l’investissement financier est consacré directement à la réalisation d’une mission d’intérêt général, il permet d’aider des entreprises sociales à se structurer ou se développer. « C’est finalement une manière d’agir pour le développement durable dans tous les pans de notre activité », ajoute Axelle Davezac.

Dans les six ans qui viennent, 100 millions supplémentaires seront consacrés à des investissements à impact social. Il s’agira pour moitié d’investir directement dans des sociétés dont les activités ont un impact fort sur le plan social et/ou environnemental. L’autre moitié sera constituée de parts dans des fonds à impact qui soutiennent par exemple la création d’infrastructures dans l’énergie renouvelable.

« C’est un pas important que nous franchissons aujourd’hui avec le lancement du fonds France 2i, explique Olivier Neumann, directeur financier de la Fondation de France. L’idée est simple : passer de la cohérence entre notre gestion financière et nos missions sociales à une multiplication de notre impact. Autrement dit, développer la part de placements utiles et d’intérêt général. »

Les objectifs de développement durable étaient déjà au cœur des actions menées par la Fondation de France dans le cadre des programmes ou par les fondations abritées. Ils le seront aussi dans ses choix financiers.

 

* en cours de validation par l’AMF

 

Vous serez aussi intéressé par