banniere_masques_projet_resilience.jpg

Covid-19

La Fondation de France engagée aux côtés de Résilience pour produire des masques lavables homologués

16/04/2020

Dès aujourd’hui et dans la période de « déconfinement », les besoins en masques vont être massifs. La Fondation de France soutient une filière à la fois puissante et solidaire, le projet Résilience.

Comment produire rapidement des centaines de milliers de masques de bonne qualité, assurer une distribution ajustée aux besoins des établissements, des entreprises… et ceci, au plus juste prix ? Un défi auquel le projet Résilience apporte une réponse structurée et fiable, qui a convaincu la Fondation de France, désormais engagée à ses côtés.

Résilience est un groupement national rassemblant des PME du textile, des entreprises d’insertion et des entreprises adaptées, capable d’orchestrer les différentes étapes :  identifier la matière première, la confier aux façonneurs (découpe, patrons, élastiques) puis aux assembleurs et enfin livrer les masques à la plateforme logistique qui répartit la production entre les clients et les bénéficiaires à titre gratuit, sur tout le territoire.

Un circuit maîtrisé de A @ Z

« C’est la maîtrise globale du processus qui nous a convaincus, souligne Martin Spitz, expert Urgences à la Fondation de France. La Direction générale de l’armement a agréé un prototype de masques lavables de catégorie 1, destinés aux personnes en contact avec le public - gendarmes, personnels pénitentiaires, travailleurs sociaux…- aux entreprises des secteurs prioritaires et aux associations venant en aide aux plus démunis. Le circuit de production mobilise des entreprises d’insertion locales, le secteur de l’économie sociale et solidaire. La distribution et le process sont totalement contrôlés, pour éviter tout risque de spéculation ou de doublons. Enfin, une réflexion s’engage dès à présent sur le recyclage de ces masques à l’issue de leur cycle de vie. »

Résilience s’appuie déjà sur une vingtaine de producteurs, capables de produire 250 000 de masques pour fin avril. Le soutien de la Fondation de France a permis l’approvisionnement en urgence de l’Armée du Salut, des réseaux associatifs Aurore, Emmaüs, et du Samu social.

masques_coronavirus_projet_resilience.jpg

 

Public, privé, mécénat: un projet collectif

Initié par le Haut-Commissaire à l’inclusion dans l’emploi et à l’engagement des entreprises, le réseau Résilience est porté par l’entreprise d’insertion ARES. La démarche s’inscrit dans le cadre du mouvement « La France, une chance », à travers lequel les entreprises françaises sont invitées à s’engager en faveur de pratiques à forte valeur ajoutée humaine. Il a reçu l’appui du ministère du Travail, du secrétariat d’Etat chargée des Personnes handicapées et du secrétariat d’Etat à l’Industrie. Il bénéficie du soutien de mécènes et de la Fondation de France.