article_association_aurore.jpg

Covid-19

La Fondation de France auprès des plus vulnérables, avec l’association Aurore

10/04/2020

Pour ceux qui assurent l’hébergement et la réinsertion des personnes les plus fragiles, la crise Covid-19 est un défi supplémentaire. Comment respecter les impératifs sanitaires, comment éviter que le confinement rime avec désocialisation et marginalisation ? Pour relever ces défis, la Fondation de France soutient l’action de l’association Aurore.

Organisée autour de trois missions clés - hébergement, soins et insertion - l’association Aurore est l’un des principaux acteurs français de la lutte contre l’exclusion. Ses activités sont multiples : maraudes, accueil et hébergement de personnes en situation d’addiction, aide à la réinsertion sociale et professionnelle, accompagnement de femmes victimes de violences, de personnes en souffrance psychique, de personnes handicapées, etc. Forte d’un réseau de 250 centres en France, l’association a dû se réorganiser rapidement pour faire face à la crise de Covid-19.

Risques de contamination et de décompensation

« Nous avons identifié immédiatement trois risques majeurs, souligne Lynda Amrani, directrice de la communication, des partenariats et de la vie associative de l’association Aurore. Le challenge du confinement en hébergement collectif, et la promiscuité, facteur de contagion rapide et massive. Ensuite, le sentiment d’isolement et de désœuvrement, avec ses conséquences sur l’équilibre psychique des personnes et sur le climat général dans les établissements. Face à ce risque de décompensation, nous avons notamment mis en place une cellule d’aide psychologique par téléphone. Enfin, nous hébergeons des familles et des parents isolés : il y a un fort risque de décrochage scolaire pour les enfants ne disposant pas du matériel numérique nécessaire pour suivre l’école à distance. »

Au-delà du public accueilli dans ses centres d’hébergement, Aurore a très rapidement rouvert ses structures de restauration pour livrer des repas dans différents lieux à Paris et au domicile de personnes vulnérables isolées.

Hygiène, alimentation, tablettes… un soutien agile et réactif

« Pour faire face durablement à cette situation inédite, l’association a des besoins très variés en produits d’hygiène pour les centres, en production de repas et fournitures de bouteilles d’eau pour les personnes à la rue, mais aussi en ordinateurs, en livres pour les enfants et les familles…, souligne Suzanne de Bellescize, responsable de programme à la Fondation de France.  Nous avons donc décidé d’aider l’association, par exemple pour l’approvisionnement en produits d’hygiène, en eau, en matériel, particulièrement complexe dans un contexte de pénurie. Nous devons parer à l’urgence avec agilité afin de venir en aide le plus efficacement possible à des populations déjà fragilisées par leur parcours de vie, et qui subissent de plein fouet cette crise sanitaire ».