Des enfants dans un camp dans le Kurdistan Irakien

Migrants

Intervenir à l’international

Contact programme
solidaritemigrants@fdf.org

Redonner espoir aux jeunes

Alors que la crise perdure en Syrie, redonner des perspectives d’avenir est essentiel. Souvent traumatisés par les conflits et leur parcours migratoire, les jeunes adultes et adolescents réfugiés doivent être particulièrement épaulés mais aussi encouragés à s’impliquer dans la vie locale.  

Le programme Solidarité Migrants soutient les actions menées par des associations locales dans les pays frontaliers de la Syrie (Irak, Liban, Jordanie, Turquie) offrant un appui psychologique et social qui permettent de renforcer la résilience, de rebâtir l’estime de soi et de construire des perspectives de plus long terme (éducation, formation). Il appui les activités génératrices de revenus, offrant une formation professionnelle en lien avec les opportunités du pays hôte ainsi que les initiatives visant à promouvoir une image positive de la migration au sein des populations hôtes.

Notre objectif est également de renforcer la mobilisation des populations et des acteurs de la société civile des pays d’accueil.

Critères

Les projets doivent se situer dans l’un des 4 pays limitrophes de la Syrie : Liban, Jordanie, Irak, Turquie et seront jugés sur leur capacité à :

  • Considérer les migrants comme acteurs ;
  • impliquer activement les personnes (habitants et migrants) ;
  • Considérer les personnes dans leur globalité avec des approches intégrées ;
  • Prendre en compte des déterminants socio-culturels ;
  • Justifier du choix de la population cible, et en particulier concerant les enfants de 0 à 6 ans et les jeunes de 13 à 25 ans.

Qui peut répondre ?

La Fondation de France étudie les propositions tout au long de l’année mais privilégiera les projets locaux repérés à travers ses réseaux. Pour déterminer si votre projet est éligible, adressez une note d’intention succincte à solidaritemigrants@fdf.org et solidaritemigrants.fdf@legroup-ess.org.

 

Vous serez aussi intéressé par

Le comité d'experts

Président :

Antoine QUEFFELEC

Ancien Directeur à l’Agence Nationale pour la Création d’Entreprise, Délégué à Saint-Gobain Développement, ancien Directeur de la formation et des Affaires sociales du Groupe Saint-Gobain, ancien Président du Comité « Solidarité Var 2011 » de la Fondation de France.

Membres :

Marie-Pierre AUGER
Sous-directrice des moyens au Centre d'action sociale de la Ville de Paris, ancienne directrice adjointe du Centquatre Paris, Expert pour l’Office Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), administratrice d’une PME agro-alimentaire en Côte d’Ivoire, ancienne vice-présidente d’Action contre la Faim, ENA 2005, membre du Comité des Solidarités Internationales de la Fondation de France.

Annie BERGER
Ancienne Conseillère municipale à Caen, Déléguée à l’Economie sociale et solidaire, Conseillère communautaire à l’agglomération de Caen, Administratrice à l’Office Public HLM de Caen, membre du Comité « Emploi » de la Fondation de France.

Emilie DEUDON
Co-responsable de Prison Insider, ancienne Responsable du suivi des évolutions juridiques en droit des étrangers et droit d’asile en France et union Européenne au sein de l’association Forum Réfugiés-COSI, membre du Comité exécutif de la fondation sous égide « Un Monde Par Tous » depuis 2007.

Hana JABER
Chercheure associée à la chaire d’histoire du monde contemporain au Collège de France, elle a été secrétaire scientifique des études contemporaines de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) et coordinatrice scientifique de l’Institut du monde contemporain au Collège de France.

Isabelle MARIN
Médecin, Responsable de l’équipe mobile des soins palliatifs du centre hospitalier Saint-Denis, Ancien chef de Clinique à l’hôpital Laennec et ancienne coordinatrice fondatrice du réseau Onconord, coordonne le groupe multi-culturalité et précarité de son hôpital et anime des formations sur les soins palliatifs, la douleur.

Régis KOETSCHET
Diplomate, ancien Ambassadeur délégué pour les relations avec la société civile et les partenaires à la Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats du Ministère des Affaires étrangères et européennes.