banniere_laureats_declics_2018_mix.jpg

Jeunes vocations

Ils ont eu le Déclic !

Le 25 septembre, lors d’une soirée exceptionnelle organisée au Centquatre à Paris, ils étaient 20 bénéficiaires d’une bourse « Déclics Jeunes » de la Fondation de France. Objectif : concrétiser des projets originaux et tournés vers les autres. Ils ont été distingués parmi plus de 800 candidats par un jury présidé par la championne olympique de boxe Estelle Mossely. Retour sur les lauréats 2018.

 

Transmissions : quand le savoir est mis à la portée de tous !

Avec les Déclics Jeunes, la Fondation de France aide ceux qui, comme Axel, Alban, Feda et Mathieu, veulent transmettre un savoir, une culture, des traditions ou de bonnes pratiques. Parce que partager ce qui nous tient à coeur, c’est non seulement le sauvegarder, mais aussi tisser des liens entre les gens et les communautés.

Transitions : quand des pionniers ouvrent la (bonne) voie

Avec les Déclics Jeunes, la Fondation de France aide ceux qui, comme Flora, Céline et Antar, veulent contribuer aux transitions à l’œuvre pour un développement durable. Parce qu’aller vers plus d’agro-écologie,  s’alimenter plus sainement ou consommer moins de ressources naturelles, c’est préserver l’avenir des générations futures.

Représentations : quand on change les regards sur le monde

Avec les Déclics Jeunes, la Fondation de France soutient ceux qui, comme Fania, Gautier, Melisa et Youssouf, veulent changer les représentations sociales. Parce que favoriser l’égalité, lutter contre les discriminations et promouvoir la diversité, c’est construire une société plus juste.

Médiations : quand aider, c’est partager

Avec les Déclics Jeunes, la Fondation de France aide ceux qui, comme Anne, Djino et Blandine, veulent partager et diffuser leur expérience, leurs compétences, et leurs passions… au service des plus fragiles

Immersions : quand l’information fonde la solidarité

Avec les Déclics Jeunes, la Fondation de France aide ceux qui, comme Miléna, Pauline et Malaury, veulent mettre en lumière la condition des exilés, des exclus ou des déshérités. Parce que l’information, la rencontre… représentent souvent la première étape pour construire la solidarité.

Imaginations : quand l’innovation se fait généreuse

Avec les Déclics Jeunes, la Fondation de France aide ceux qui, comme Eva, Lauren et Léa veulent mettre leur imagination au service des autres. Parce que créer des objets qui aident à surmonter le handicap ou inventer des chaussettes solidaires, c’est faire un acte citoyen pour rendre le monde meilleur.