Hommage à Bertrand Dufourcq, un homme de cœur

20/11/2019
pdg-fdf-006.jpg

C’est avec une grande émotion que la Fondation de France a appris la disparition de Bertrand Dufourcq, survenue le 18 novembre.

Ambassadeur de France, Bertrand Dufourcq avait rejoint la Fondation de France en 1999, après une très riche carrière diplomatique, en tant que membre du comité Solidarités internationales et du Conseil d’administration. Son élection à la présidence de la Fondation de France en 2000 poursuivait l’engagement d’une vie au service de l’intérêt général.

Au défi d’un monde tourmenté, fracturé par les inégalités grandissantes du tournant du XXIe siècle, Bertrand Dufourcq répondait d’un mot : « espoir ». Guidé par sa foi dans l’humanité et la solidarité, sa volonté de saisir l’avenir, il a accompagné l’évolution de la Fondation de France pour qu’elle réponde toujours mieux aux besoins de son temps. Admiratif de ceux qui œuvrent chaque jour pour aider les plus vulnérables, Bertrand Dufourcq avait à cœur de les écouter et de les soutenir.

Au terme de sept années passées à la tête de la Fondation, ce diplomate humaniste qualifiait cette expérience de « voyage au cœur de la société française, dans ce qu’elle a de plus fragile, mais aussi de plus stimulant ».

Nous gardons le souvenir d’un homme infiniment sensible, mélomane passionné et musicien remarquable, chaleureux et ouvert à tous. Son engagement à nos côtés aura profondément marqué l’histoire de la Fondation de France. Elle restera fidèle à son empreinte.