Deux personnes penchées sur un ordinateur
08/03/2017

Vulnérabilité & précarité

Handicap psychique : le défi de l’emploi dans le numérique

A Rennes, ATYPICK crée une entreprise adaptée afin d’aider les personnes en situation de handicap psychique, à travers l’insertion professionnelle, dans le secteur du numérique.

Un atelier expérimental

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances vise à favoriser la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Pourtant, encore aujourd’hui, de nombreuses personnes rencontrent des difficultés à communiquer et à s’insérer dans la société.

Ce projet, né dans un établissement d’accueil de jour, dans le contexte du développement d’un atelier informatique, a révélé des aptitudes et le souhait de développer des compétences.

Une formation et une insertion adaptée

Le projet vise à permettre aux personnes, souffrant de handicap psychique, de se réinsérer en participant à des ateliers d’initiation et de formation aux techniques numériques. L’association représente un espace d’apprentissage valorisant et bienveillant. Elle propose l’acquisition et le développement de nouvelles compétences. Elle ouvre aussi la perspective d’un travail à travers des formations diplômantes qualifiantes. L’association étend actuellement son champ d’action avec la vente de services réalisés par les bénéficiaires qui souhaitent réintégrer petit à petit le monde de l’emploi.

Vous serez aussi intéressé par

En France, près de 3 millions de personnes présentent des troubles psychiques graves.

Des compétences et l’accès au travail

Avec la formation aux techniques du numérique, ATYPICK apporte une réponse aux personnes présentant des difficultés psychiques. 40 bénéficiaires ont déjà participé au projet. La souplesse organisationnelle permet à chacun de trouver sa place. Le lien social est facilité à travers les échanges dans les différents ateliers. Cela permet de rompre avec un sentiment de solitude et d’inutilité.

Aujourd’hui, Atypick va plus loin en créant des supports et des sites web pour des clients. Elle vise l’insertion dans l’emploi de 8 à 10 personnes grâce à son dispositif de production. Reconnue dans le champ du numérique, ATIPICK ouvre, pour les personnes présentant des difficultés psychiques, la perspective de réinvestir le champ social par l’accès au travail.  Elle contribue à changer les regards par l’accompagnement vers les métiers du numérique.