Une fille et sa mère devant leur maison en haut d'une vallée au Népal

Urgences

Groupe URD (Urgence Réhabilitation Développement)

Le projet

vignette-solidarite-nepal-urd.jpg La Fondation de France s’est rapidement mobilisée pour soutenir et favoriser la phase de reconstruction, en appuyant les associations locales et en renforçant leur capacité de réponse à une crise.
Les associations népalaises témoignent dans leur ensemble de difficultés à gérer des projets importants avec méthode. Il est également compliqué de travailler dans le contexte népalais, avec un cadre d’intervention strict contrôlé par les pouvoirs publics, mais faible compte tenu des compétences locales limitées.
Le renforcement des associations locales se fait par un appui technique – comme celui apporté, pour la qualité de la reconstruction, par les architectes du Technical Support Organisation (TSO), soutenu par la Fondation de France –, mais également par un échange des pratiques entre les acteurs à l’oeuvre sur le terrain.
Ce partage d’expériences sur le terrain sera mené par une équipe expérimentée, lors de séminaires organisés en 2016 et en 2017.

Durée du projet : 2 ans
 

Contribution de la Fondation de France : 83 000 euros (100 % du projet)

Vous serez aussi intéressé par

Résultats attendus

Sont concernés les tous les porteurs de projets soutenus par la Fondation de France au Népal.

Participation des équipes de terrain aux missions de capitalisation :

  • temps clés de restitutions ;
  • débats « à chaud » sur le terrain ;
  • identification des problèmes communs et de solutions originales.

L'opérateur

L’association Groupe URD a été créée en 1993 comme un groupe de dialogue entre acteurs du développement et de l’urgence, spécialisé dans les pratiques humanitaires et post-crises.
Son rôle est d’accompagner les acteurs dans les processus d’amélioration de la qualité des programmes menés par les ONG en confrontant les points de vue et les expériences, en créant un dialogue pour mieux comprendre les nouvelles crises, les nouvelles problématiques de terrain. Il favorise également l’articulation entre les différents types d’acteurs.
Le Groupe URD mène des activités d’évaluation, de recherche, de formation et d’appui méthodologique.
Le Groupe URD est déjà intervenu au Népal pour évaluer des projets (1985, 1992, 2009) et pour mener des études sur la gestion des risques sismiques dans la vallée de Katmandou (2013, 2015).