philanthropie_transatlantique.jpg

International

Friends of Fondation de France : pour une philanthropie transatlantique

Depuis sa création en 2000, Friends of Fondation de France accompagne les donateurs américains souhaitant soutenir des causes « made in France ». Plus qu'un intermédiaire philanthropique, Friends of Fondation de France est une véritable plateforme de conseils et d’accompagnement.

La crise que nous venons de traverser l’a confirmé : dans tous les domaines, les échelons locaux et globaux sont intimement liés. Qu’il s’agisse d’environnement, de migration, de santé… les enjeux sont de plus en plus mondialisés, mais les solutions s’inventent et s’expérimentent sur les territoires. Les échanges entre ces deux niveaux sont donc indispensables, et la Fondation de France encourage depuis longtemps la générosité transnationale. « Nous croyons à une philanthropie ouverte et sans frontières, et Friends of Fondation de France est l’un des vecteurs de cette ouverture », explique Marie Caillat, responsable philanthropie internationale à la Fondation de France.

Organisme sans but lucratif, Friends of Fondation de France a été créé pour permettre à tout donateur – particulier, fondation ou entreprise – domicilié aux États-Unis de faire un don à une association ou un projet porté par une structure française, en bénéficiant du cadre fiscal américain. « Et en miroir, Friends of Fondation de France permet à des acteurs de l’intérêt général en France, et notamment à nos fondations abritées, d’avoir accès à la générosité de ces donateurs. C’est donc une plateforme qui accompagne toutes les envies d’agir de part et d’autre de l’Atlantique. » 

Culture, patrimoine, mais aussi santé ou éducation

Les causes qui mobilisent les donateurs outre-Atlantique sont variées. Les situations d’urgence bien sûr, qu’il s’agisse de la crise Covid (600 000 dollars ont été collectés pour l’Alliance Tous unis contre le virus), des attentats à Paris et à Nice (1,5 million de dollars de dons) ou de la restauration de Notre-Dame (plus de 2,5 millions de dollars de dons). « Audelà de ces pics de mobilisation, leur générosité s’exprime d’abord en direction des établissements d’enseignement supérieur, comme les fondations d’écoles, et des projets culturels, comme ceux portés par la Philharmonie ou l’association des amis de la Bibliothèque nationale de France par exemple. Mais les thématiques plus solidaires et sociales progressent également, et on observe un engagement des donateurs américains, et notamment des fondations, pour des actions auprès des plus vulnérables en France et dans le monde », souligne Marie Caillat. Via Friends of Fondation de France, ils ont accès à une sélection de projets et d’acteurs « labélisés » Fondation de France. Quant aux associations qui souhaitent ouvrir leur collecte, elle trouve chez Friends of Fondation de France un réseau d’experts, capable de les conseiller dans leur démarche.