Fonds et fondations en France : un secteur en pleine croissance

L'Observatoire de la philanthropie

Fonds et fondations en France : un secteur en pleine croissance

10/05/2019

En 2017, on dénombre 2 487 fondations et 2 494 fonds de dotation (FDD) en France. Plus d’un tiers des fondations ont été créées depuis 2010, tandis que les fonds de dotation, bien plus récents, ont tous vu le jour à partir de 2009. Les fondations sont majoritairement initiées par des particuliers de plus en plus jeunes. Leur mission se concentre en priorité sur l’action sociale et les enfants. Telles sont les principales conclusions de l’Etude fonds et fondations réalisée par l’Observatoire de la Philanthropie.

Le secteur philanthropique est en plein développement en France. Le poids économique du secteur croit rapidement, avec 26,5 milliards d’euros d’actifs et 10 milliards d’euros de dépenses annuelles pour l’intérêt général. Si les fondations opératrices, notamment celles qui gèrent des établissements socio-médicaux, représentent la grande majorité du poids économique, les fondations distributives progressent en volume. Modèle émergent de la philanthropie contemporaine, elles représentent 90 % des fondations créées depuis 2010.

Les fondations françaises dépensent en moyenne 38 % de leurs actifs par an, contre 33 % en 2013. Ce rythme de dépenses dynamique s’explique par le fait que les fondations de flux représentent 32 % de l’ensemble des fondations. Ce modèle concerne plus de la moitié des fondations créées depuis 2010. Cette évolution est caractéristique de la philanthropie contemporaine, en France comme en Europe : les philanthropes souhaitent engager une action d’intérêt général de leur vivant pour répondre à des besoins contemporains, sans immobiliser leurs capitaux à long terme.

Des philanthropes de plus en plus jeunes

Les fondations sont créées pour moitié par des particuliers et pour un tiers par des entreprises. De 2013 à 2017, l’âge moyen du fondateur est passé de 64 à 61 ans pour les fondations reconnues d’utilité publique, et de 59 à 57 ans pour les fondations abritées. Au sein de ces dernières, un tiers des fondateurs a moins de 55 ans.

Depuis 2013, l’intervention des fondations porte en premier lieu sur l’action sociale et concerne en priorité les enfants et les jeunes. Plus de la moitié d’entre elles agissent au niveau local.

Lire la synthèse
logo-observatoire.gif

Qu'est-ce que l'Observatoire de la Philanthropie ?

Depuis plus de 20 ans, l'Observatoire de la philanthropie conduit des études sur l’expression et l’évolution de la philanthropie en France.

Pour en savoir plus