banniere_fonds-du-11_janvier_d.r.jpg

Fondations Abritées

Fonds du 11-Janvier : Cinq ans d’engagement pour développer l’esprit critique

09/01/2020

Quelques jours après la vague d’émotions qui a suivi les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher en 2015, près de 4 millions de personnes se sont rassemblées pour défendre des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité partout en France. C’est dans ce contexte que 10 fondations se sont réunies pour créer le Fonds du 11-Janvier, abritée à la Fondation de France, pour une durée de cinq ans. A l’heure de sa clôture, retours sur ses actions emblématiques et sur l’expérience partagée entre les membres de ce fonds.

 

Des actions en faveur de la jeunesse

Le Fonds du 11-Janvier a eu pour ambition d’apporter une réponse collective, concrète, dédiée à la prévention de la violence chez les jeunes et à l’amélioration du vivre-ensemble. C’est pourquoi son action s’est rapidement concentrée autour de la jeunesse. Comment lutter contre la désinformation ? Comment déconstruire les préjugés ?

Face à ces enjeux de société, des réponses concrètes ont été apportées, grâce à la cinquantaine de projets que le Fonds a soutenus, à hauteur de 3 275 000 d’euros. Ateliers d’écriture, cours d’éloquence, création de pièces de théâtre, mise en place de plateformes web, réalisation de vidéos pour comprendre les mécanismes de la manipulation de l’information… Les initiatives ont été nombreuses. Avec toujours un objectif partagé : développer l’esprit critique des jeunes. L'association Cartooning for Peace a par exemple créé six kits pédagogiques à destination des professionnels de l'éducation, pour débattre de la liberté d'expression et plus globalement de la citoyenneté dans les classes. Autre exemple, l'association Citoyenneté Possible qui permet aux jeunes de renforcer leur posture professionnelle face à des discours racistes, antisémites ou extrêmistes. 

« La Fondation de France qui s’efforce de favoriser les échanges et la collaboration entre les 860 fondations et la trentaine de programmes qu’elle regroupe, ne pouvait que souscrire à ce projet initié par la Fondation Caritas », explique Dominique Lemaistre, directrice du Mécénat de la Fondation de France. « Pour lutter contre la sidération et le sentiment d’impuissance, l'union était salutaire. Elle nous a permis d’explorer frontalement une question essentielle, qui imprègne certes nos actions quotidiennes mais méritait d’être mieux explorée et soulignée  : la lutte contre les préjugés et la formation au sens critique. Doter tous les jeunes d’une solide boussole pour les aider à s’insérer et faire société est plus que jamais indispensable dans un monde paradoxal où malgré les opportunités décuplées d’accéder à la connaissance et aux réseaux, les inégalités se creusent gravement. Mutualiser nos moyens et nos points de vues -parfois plus différents que prévu-, recueillir, ensemble, l’avis d'experts, nous mettre en réseau avec des acteurs de terrain mobilisés et créatifs, nous a beaucoup enrichis ».

Le Fonds du 11 janvier en chiffres

10 fondations réunies pour oeuvrer contre les violences en accompagnant la formation de l’esprit critique

47 associations soutenues sur tout le territoire français

58 projets :
- 1/3 de projets d’éducation aux médias et à l’image.
- 1/4 des projets de lutte contre les préjugés, le racisme, l’antisémitisme, et les discours de haine en ligne.
- 1/3 de projets d’accompagnement et de formation destinés à la communauté éducative.

6 séminaires, formation, rencontres publiques et inter-associatives

3 275 000 € de budget sur 5 ans

Quelques exemples de projets soutenus

Une expérience partagée entre divers acteurs

Ces attentats ont profondément bouleversé la société française. Ainsi, partager les expériences des uns pour inspirer les autres et chercher ensemble des solutions ont été essentiels pour pouvoir se reconstruire et faire en sorte que de tels drames ne se reproduisent pas. Le travail du fonds a été ponctué de rencontres et de formations, pour faire remonter la parole du terrain et créer des liens en associant fondations, enseignants, associations, institutions et décideurs. Au total, sur les cinq années d'existence du fonds, six rencontres autour de la citoyenneté ont été organisées, sous la forme de séminaire, de formation, de rencontres publiques et inter-associatives.

Dès sa création, les membres du Fonds du 11-Janvier ont interrogé et travaillé avec des experts et des observateurs pour mieux appréhender les changements de société et déployer leur soutien en ayant connaissance des enjeux complexes auxquels ils se confrontaient. L’organisation de ces rencontres régulières a ainsi permis de faire dialoguer autorités publiques, société civile, fondations et chercheurs (philosophes, sociologues, universitaires, etc.) et de mettre en lumière des actions concrètes en faveur de la prévention de la radicalisation.

Un podcast pour déconstruire, comprendre et s’ouvrir

Sur le terrain, les travaux des associations soutenues par le Fonds ont contribué, à leur échelle, à soutenir la lutte contre les préjugés et apporter des réponses, à défaut de solutions, aux défis posés par une société de plus en plus polarisée. Pour mettre en valeur ces initiatives et les partager avec le plus grand nombre, le Fonds du 11-Janvier a confié à Alexandre Héraud, journaliste chevronné, la réalisation d’une collection de podcasts à la rencontre des initiatives portées par Citoyenneté Possible, ASPIC, Entre Les Lignes, ESJ Lille, Le BAL, Cartooning For Peace, Par le monde, Les petits citoyens, Zone d’Expression Prioritaire, Théâtre de la Cité, Enquête et Coexister.

Une série de 7 épisodes de 35 minutes mis en ligne chaque 11 du mois, à partir du 11 janvier 2020

10 fondations et 1 entreprise co-porteuses

Fondation Alter&Care
Fondation Caritas France
Fondation Daniel et Nina Carasso
Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Fondation Financière de l’Echiquier
Fondation de France
Fondation Hippocrène
Fondation SNCF
Fondation Mérieux
Thalys
Le Centre français des Fonds et des Fondations (CFF)

Vous serez aussi intéressé par