banniere_fonds-du-souvenir-de-ferdinand-de-lesseps_d.r._sauvegarde-du-littoral-reine-lestien-1975.jpg

Culture & éducation

Fonds du Souvenir de Ferdinand de Lesseps

Ferdinand de Lesseps, l’homme du Canal de Suez

Le Fonds du Souvenir de Ferdinand de Lesseps valorise d’importantes archives, soutient la recherche et l’organisation de manifestations publiques afin de perpétuer le souvenir de la vie et de l’œuvre de Ferdinand de Lesseps et de sa grande réalisation : le percement du Canal de Suez, qui relie la Mer Rouge à la Mer Méditerranée.

Grand projet imaginé par Bonaparte, le percement du Canal de Suez fut réalisé grâce à la ténacité et à la persévérance de Ferdinand de Lesseps. Ancien diplomate fasciné par le projet, celui-ci convainc le Vice-roi d’Egypte et lève des fonds considérables avec le soutien de l’Empereur Napoléon III. En 1858 était créée la Compagnie Universelle Maritime du Canal de Suez, dédiée au percement de l’isthme de Suez et à l’exploitation de ce canal reliant la Mer Rouge à la Mer Méditerranée, inauguré en 1869. Fruit d’une épopée industrielle et humaine exceptionnelle, le Canal de Suez, long de 160 km, permet la navigation directe de l’Europe à l’Asie sans avoir à contourner le continent Africain et il a, à ce titre, souvent cristallisé d’importants enjeux économiques et géopolitiques.

Créé en 1989 sous l’égide de la Fondation de France, le Fonds du souvenir de Ferdinand de Lesseps est dépositaire d’un large patrimoine classé « Mémoire du Monde » par l’UNESCO, composé d’archives, d’ouvrages historiques, d’œuvres et de biens mobiliers. Ce fonds a pour mission de perpétuer et défendre la mémoire de Ferdinand de Lesseps, et de promouvoir l’histoire du Canal de Suez et de la Compagnie qui l’a réalisé. La mise en valeur de ce patrimoine historique peut prendre diverses formes : soutien à des manifestations scientifiques, culturelles ou artistiques, conservation et acquisition d’objets et de documents, publications, soutien à la recherche…