bannniere-deledalle-caulliez.jpg

Vulnérabilité & précarité

Fonds Deledalle-Caulliez

Le Fonds Deledalle-Caulliez vient en aide à différentes œuvres de charité, en respect des souhaits des frères de la fondatrice.

Confier à ses proches un projet philanthropique en héritage

Germaine Deledalle-Caulliez s’est tournée en 1992 vers la Fondation de France afin de créer sous son égide une fondation individualisée, le Fonds Deledalle-Caulliez, administré par elle-même et son époux. La particularité de cette démarche : la mise en œuvre de ce projet philanthropique lui avait été confiée par ses frères, qui lui avaient légué pour cela un patrimoine important à affecter aux ressources de ce fonds. A travers cette fondation se sont transmis les valeurs de générosité et de charité auxquelles ils étaient fortement attachés.

 

Permettre à des œuvres caritatives de mener à bien leur mission

Selon le souhait des frères de la fondatrice, le Fonds Deledalle-Caulliez a pour mission de venir en aide, en cas de difficultés particulières, à l’une des associations suivantes : les Scouts, les associations s’occupant des prêtres âgés, ainsi que celles chargées de l’entretien des bâtiments des écoles libres. De manière plus générale, cette fondation peut également apporter son soutien à des œuvres auxquelles ils étaient sensibles, comme le Secours Catholique, les actions initiées par Mère Theresa ainsi que les projets des Orphelins Apprentis d’Auteuil pour venir en aide aux jeunes démunis.