t.salva-drouet-bourgeois.jpg

Culture & éducation

Fondation Drouet-Bourgeois

Soutenir les jeunes talents de la musique classique

La Fondation Drouet Bourgeois attribue chaque année deux prix à de jeunes musiciens méritants : le Prix Marc Bourgeois décerné à un jeune violoniste, et le Prix Pierre Bourgeois décerné à un jeune pianiste.

Créée en 1982, la Fondation Drouet Bourgeois décerne chaque année deux prix à de jeunes musiciens talentueux du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Chacun doté d’un montant de 2500 euros, le Prix Marc Bourgeois est attribué à un étudiant violoniste, et le Prix Pierre Bourgeois à un étudiant pianiste.

En léguant ses biens à la Fondation de France pour créer ce fonds, Gabrielle Drouet rendait hommage à son mari Marc Bourgeois, violoniste professionnel disparu prématurément, et à leur fils Pierre Bourgeois, passionné de piano. Ces prix portant leur nom incarnent le souhait de la fondatrice de défendre à long terme la pratique et l’enseignement de la musique classique.

Si à l’origine les prix décernés étaient destinés à de jeunes garçons français, ils s’ouvrent aujourd’hui à un public plus mixte et diversifié, à l’instar de Bilal Al Nemr, jeune virtuose syrien récompensé en 2017. Les critères centraux de la sélection, confiée à une commission interne au Conservatoire présidée par le Directeur de l’établissement, restent avant tout des critères sociaux et d’excellence : une manière de lever les freins que peuvent rencontrer les jeunes talents d’aujourd’hui et de leur permettre de consacrer tout le temps nécessaire à l’étude de leur instrument.

Coordonnées

40 AVENUE HOCHE
75008 PARIS
FRANCE

Bilal Alnemr : lauréat du Prix Marc Bourgeois sous l'égide de la Fondation de France