Bannière Fondation Cordes Sensibles

Culture & éducation

Fondation Cordes Sensibles

La fondation soutient des projets dans le domaine de la musique occidentale dite classique, sans limitation dans le temps, c’est-à-dire du Moyen-Âge à la période contemporaine. Elle apporte un soutien ponctuel à des projets précis (concerts, événements, enregistrements, films…) portés par des ensembles musicaux et finance en priorité des événements ayant lieu en France.

Après quarante ans d’émissions produites dans le cadre du service public, dont l’essentiel sur France Musique, Stéphane Goldet accompagne aujourd’hui des groupes de jeunes interprètes dans leurs projets de disques, de concerts ou de films.

"La musique classique est une aventure partagée par trois parties prenantes : les compositeurs, les interprètes et les publics. C’est pour renforcer ces liens que la Fondation Cordes sensibles aide les musiciens à affiner leur projet afin que celui-ci dispose des meilleures chances de visibilité, dans un contexte qui est aujourd’hui très concurrentiel.", explique Stéphane Goldet.

En 2019, quatre disques ont vu le jour grâce à la contribution de la Fondation Cordes sensibles dont trois ont été récompensés. Le CD All shall not die (Haydn) par le Quatuor Hanson chez A Parte a été élu "Diapason d’or de l’année 2020" et distingué par le prix "Choc Classica" ;  le CD O lieb ! (Liszt) par Cyrille Dubois et Tristan Raës chez A Parte est aussi distingué par un diapason d’or et le prix "Choc Classica", et le CD Canticles par Cyrille Dubois et Anne Le Bozec chez NomadMusic a été élu meilleur album de l’année 2020 par la revue Forumopera dans la catégorie Lieder et mélodies.

 

À regarder et écouter

Un mini-reportage sur le Quatuor Hanson

 

Un extrait musical sur CD Olieb Liszt par Cyrille Dubois et Tristan Raës chez A Parte