FAQ

Qu’est-ce qu'une fondation territorialisée ?

Dans son action philanthropique, la Fondation de France est consciente de la nécessité d’une action locale qui saurait répondre aux problématiques spécifiques rencontrées par chaque territoire. C’est pourquoi, au-delà même de l’action des fondations qui agissent au niveau local, il est essentiel de mettre en place des fondations dites territorialisées. 

Le concept de fondation territorialisée  

Pour Frédéric Bérard, responsable des fondations abritées à la Fondation de France, "la fondation territoriale, c’est une philanthropie qui se met au service d’un territoire".  De fait, une fondation territoriale agit en faveur de l’intérêt général au sein d’un territoire et pour son développement. Inspiré du modèle anglo-saxon des "community foundations", les fondations territorialisées acquièrent un rôle de représentation territoriale.

Bien que celles-ci ne soient pas encore encadrées juridiquement, une fondation territoriale doit répondre aux critères suivants :

  • Avoir une dimension territoriale définie
  • Avoir une existence avérée et un engagement citoyen 
  • Avoir une gouvernance collective et une indépendance 
  • Avoir un objet généraliste 

Selon ces critères, une dizaine de fondations abritées par la Fondation de France seraient des fondations territoriales. 

Quels avantages offrent les fondations territorialisées ? 

La fondation territoriale, agissant en faveur d’un territoire tout entier et non en faveur d’une cause, se place comme un acteur essentiel qui mutualise les fonds publics (collectivités territoriales), les dons des entreprises et des particuliers.

Contrairement aux fonds de dotation, la fondation territoriale peut, en effet, recevoir des subventions et des aides matérielles de la part d’une collectivité. Le mécénat territorial n’est, en ce sens, pas à négliger.

Grâce à sa connaissance accrue au sujet de son propre territoire, la fondation territoriale, intègre une place décisive auprès des pouvoirs publics. Les collectivités locales jouent un rôle de facilitateur mais ne peuvent être décisionnaires. La fondation territoriale doit alors, en toute transparence, coordonner les actions avec les acteurs du territoire (associations, collectivités etc.). Enfin, la fondation territoriale offre également l’avantage d’impliquer les donateurs particuliers parce qu’elle alimente le sentiment d'appartenance à un territoire.