Odile Broglin, Marina Seka Elvire et les acteurs de la crèche à Abidjan.

Fondations abritées

Fondation People&Baby : le projet de crèche à Abidjan avance…

Du 9 au 12 mai dernier, Odile Broglin, puéricultrice co-fondatrice de people&baby, s’est rendue en Côte d’Ivoire, accompagnée de Marina Seka Elvire, directrice d’une crèche people&baby, pour suivre l’avancement du projet de crèche financée en partie par la Fondation people&baby pour l’Enfance.
 
En 2015, dans le cadre de ses missions de soutien aux structures d’accueil de jeunes enfants et de partage des pratiques éducatives à travers le monde, la Fondation people&baby pour l’Enfance (sous l’égide de la Fondation de France) a voté en comité exécutif un budget de 30 000 euros pour la construction d’une crèche-pilote à Abidjan.

La nouvelle crèche-pilote du pays

Sous tutelle du Ministère des Affaires Sociales, la structure sera construite dans l’enceinte de l’Institut National de Formation Sociale (INFS), la seule école du pays à former ses étudiants aux métiers de la Petite Enfance. Elle viendra renforcer la capacité d’accueil très insuffisante de la crèche Cocody déjà existante à l’INFS. Prévue pour accueillir 50 enfants à partir de 2017, la nouvelle structure deviendra la « crèche-pilote » du pays, terrain de stages et d’observation des bonnes pratiques pour les professionnels du secteur.

En plus de sa participation financière, la Fondation people&baby pour l’Enfance accompagne la réalisation du projet. Odile Broglin s’est rendue sur place pour officialiser le partenariat avec l’INFS, mais aussi pour optimiser le projet d’architecture, jouer un rôle de conseil sur le business plan et échanger avec le Ministère des Affaires Sociales autour du projet pédagogique.
 
Outre le temps consacré au projet de la Fondation, Odile Broglin et Marina Seka Elvire ont visité quelques crèches aux alentours et en ont profité pour faire de la formation sur le terrain en lien avec le programme pédagogique de people&baby.

Une offre « crèche » qui ne répond pas à la demande des parents

Riche en émotions et en découvertes, ce voyage a été l’occasion de nouer de nombreux contacts et de prendre conscience à quel point le secteur de la Petite Enfance est peu développé en Côte d’Ivoire malgré les besoins grandissants des parents.