Comment la Fondation de France intervient lors des urgences ?

Les actions d’urgence de la Fondation de France 

La Fondation de France ancre ses opérations philanthropiques sur des projets pérennes et des sujets intrinsèques aux problématiques mondiales qui perdurent. Toutefois, la Fondation de France peut aussi agir suite à des urgences et des évènements aussi dramatiques que des catastrophes naturelles. L’accompagnement est durable et valorise la reconstruction après les premières actions d’urgence.

Lors de situations extrêmes, comme les ouragans qui ont frappé les Antilles en 2017, la Fondation de France a mis en œuvre des actions immédiates et ciblées aux besoins des populations locales grâce à un fonds d’urgence.  

Des actions post-urgence et durables

La Fondation de France agit également en post-urgence, c’est-à-dire lorsque les spécialistes de l’urgence quittent le terrain et que les programmes de développement doivent reprendre vie plus que jamais. Les équipes interviennent donc auprès d’ONG et associations locales dans les premiers instants après la catastrophe ou le conflit en question, et durant plusieurs mois ou années ensuite.

Chaque intervention ou aide attribuée est rigoureusement étudiée afin de s’assurer de son caractère prioritaire. Généralement axées vers l’accompagnement des populations les plus vulnérables, les actions regroupent la reconstruction de maisons, de lieux de soins, des actions d’accompagnement psychologique, des projets de relance de l’activité économique, de formations, etc. Lors de chaque opération d’urgence, un bilan détaillé des actions et investissements est publié afin de rendre compte du suivi de reconstruction engagé.

Comment intervenir ?

La Fondation de France agit dans l’urgence pour une reconstruction durable en restant fidèle à plusieurs principes d’intervention :

  • Prioriser les projets dirigés vers les populations les plus affectées et isolées
  • Former les populations à la prévention des risques futurs lorsque c’est possible
  • Favoriser l’aspect développement durable des projets soutenus
  • Valoriser des projets pérennes en accord avec les besoins exprimés par les associations locales et les populations bénéficiaires
  • Mettre en réseau les associations sur place
  • Allier rigueur des procédures, contrôle et flexibilité pour pouvoir répondre aux besoins prioritaires
  • Assurer la transparence et la traçabilité des dons au travers d’un bilan pour informer les donateurs et bénéficiaires