banniere-fikra.jpg

Méditerranée, d'une rive à l'autre

Fikra : les fondations européennes aux côtés des tunisiens

20/12/2018

Encourager le droit à l’initiative des citoyens en accompagnant des acteurs du changement (changemakers) issus de la société civile… telle est l’ambition du programme Fikra*.

Né en 2012 à l’initiative conjointe de plusieurs fondations européennes – Fondation de France (France), Fondation Roi Baudoin (Belgique), Fondation Carouste Gulbenkian (Portugal), Robert Bosch Stiftung (Allemagne) –, Fikra est coordonné par Network of European Foundations (NEF). Au lendemain de la révolution en Tunisie, ce collectif de fondations européennes souhaitait se mobiliser aux côtés des Tunisiens dans le contexte de transition démocratique.

Dès l’origine, Fikra a ciblé comme territoire d’intervention les régions du nord-ouest de la Tunisie longtemps délaissées et marginalisées, et plus particulièrement quatre gouvernorats : Siliana, Jendouba, le Kef, Béja. Le fonds soutient des candidats porteurs d’une idée visant à améliorer durablement les conditions de vie dans leurs communautés. Ces personnes sont accompagnées pour passer de l’idée au projet, d’une initiative individuelle à une démarche collective, avec la contribution de la communauté concernée.

Quatre appels à idées ont été lancés depuis l’origine du programme, et une soixantaine de projets ont vu le jour grâce à Fikra. Ces projets peuvent être de nature très différente et répondre à des besoins divers : sociaux, économiques, environnementaux, culturels, etc.

*Fikra signifie idée en arabe.