banniere-ghazal-2018.jpg

Fondations abritées

En 2018, la Fondation Ghazal récompense l'aide à l'enfance

22/01/2019

Pour la Fondation Ghazal, les enfants représentent l’avenir du Liban. C’est pourquoi elle a décidé de décerner le Prix de la Prévention des Conflits et la Paix au Liban 2018 à une association ou une ONG qui s’occupe exclusivement d’enfants.

illustration-ghazal-2018.jpg

Le 15 décembre 2018, lors d’une cérémonie organisée sur le campus de l’innovation et des sports de l’Université Saint Joseph de Beyrouth, la Fondation Ghazal a récompensé l’Association du Foyer de l’enfant libanais (AFEL).

Dès sa création en 1976, l’AFEL a eu pour mission d’agir auprès des enfants défavorisés et maltraités afin de combler leurs lacunes en termes d’affection et d’éducation. Ainsi, elle a donné à plus de 5.000 enfants depuis sa création les moyens de consolider leurs identités personnelles, de s’épanouir et de mieux s’insérer dans la société.

Dans son allocution, Michel Ghazal, Président de la Fondation Ghazal, a fait l’éloge de l’équipe d’AFEL qui a « compris avant d’autres que pour combler le fossé entre les communautés libanaises et l’empêcher de se creuser et de s’élargir, il fallait commencer par la base, c’est à dire, les enfants ». Le Prix a été remis aux dirigeants de l’Afel, M. André Wardé et Mme Amal Bassil.

A noter que la cérémonie était animée par la journaliste Mme Lara Noun, elle-même, enfant de l’AFEL.