Bannière article Dynamiques territoriales de la suite dans les idées (c) JC HECQUET

Dynamiques territoriales : de la suite dans les idées !

10/12/2018

Il y a cinq ans, la Fondation de France lançait Mine d’idées, une expérimentation de dynamiques territoriales dans les agglomérations de Lens-Liévin et Hénin-Carvin. Réunis près de Lille lundi 3 décembre, en présence de nombreux porteurs de projets, la Fondation de France Nord a passé le flambeau à la Fondation territoriale des Lumières, qui va poursuivre cette démarche sur l’ensemble du bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais. Dans une ambiance festive – avec mise en scène façon café-bistrot et saynètes improvisées par un trio d’acteurs –, chacun a pu témoigner sur l’expérience Mine d’idées et raconter son engagement.

Que de chemin parcouru

Dans certains bassins de vie, quand le tissu associatif ne répond plus, l’isolement social apparaît comme une fatalité. Alors, il faut parfois changer de méthode. C’est le pari fait par la Fondation de France et ses partenaires avec le programme Mine d’idées. Il s’agit de solliciter la créativité des habitants, de soutenir l’émergence d’idées qui répondent à un besoin et sont porteurs de solidarité et de coopération… puis de les accompagner dans le passage de l’idée au projet.  

Rapidement, les projets ont fleuri : à Lens, un garage solidaire est né d’une idée portée par des jeunes soucieux de répondre aux difficultés de mobilité sur leur territoire. « L’accompagnement de Mine d’idées nous a énormément aidés, ça a été un levier formidable pour trouver d’autres partenaires » témoigne Soufiane Bentout, de l’association Initiative Solidaire. Laurent Legay, de l’association Second Départ, a fait part de sa joie et de sa fierté : « grâce à mon projet Alcool non-Vivre oui, reconnu sur tout le territoire, des familles heureuses, réunies, ont pu se reconstruire… ».

Impulser, former… et passer le relais

En 5 ans, plus de 200 idées et projets ont été présentés, et près de 75 projets financés, soit trois fois plus qu’auparavant. « Au fil des ans, on a vu un réseau et une dynamique se développer, se félicite Laure Decouvelaere, déléguée générale Fondation de France Nord. Un sentiment d’appartenance a émergé, des liens se sont créés, et une belle équipe de bénévoles est née, sans qui rien de toute cela n’aurait été possible. » Maisons & Cités, bailleur social des anciens logements de mineurs, a cofinancé des projets avec la Fondation de France Nord, avant de créer en avril 2018 la Fondation territoriale des Lumières, avec le soutien d’entreprises locales.

D’avril à fin 2018, la Fondation des Lumières aura ainsi cofinancé entre sept et dix projets sur le périmètre couvert par Mine d’idées, et dans d’autres territoires limitrophes. « Demain, notre priorité sera de ramener de l’activité dans tout le bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais, pour recréer du lien entre les habitants » annonce Dominique Soyer, président de la Fondation des Lumières.